» Details

Mallarmésis

de Rosnay, Émile Fromet

Mallarmésis

Mythopoétique de Stéphane Mallarmé

Series: Francophone Cultures and Literatures - Volume 57

Year of Publication: 2011

New York, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, Oxford, Wien, 2011. X, 204 p.
ISBN 978-1-4331-0888-4 rel.  (Hardcover)
ISBN 978-1-4539-0170-0 (eBook)

Weight: 0.410 kg, 0.904 lbs

available Hardcover
available PDF
 
  • Hardcover:
  • SFR 72.00
  • €* 63.30
  • €** 65.10
  • € 59.20
  • £ 47.00
  • US$ 76.95
  • Hardcover

» Currency of invoice * includes VAT – valid for Germany and EU customers without VAT Reg No
** includes VAT - only valid for Austria

Book synopsis

Mallarmé, qui se rend compte de la contingence de la Notion une fois qu’elle se met en contact avec le langage, et pour qui la littérature et la pensée sont inséparables, a inventé une nouvelle approche mythologique au langage. Celle-ci récupère l’ancien système des ressemblances où le mot était l’équivalent de son concept. Pourtant, cette approche, « mythopoétique » – une production négative de mythes qui est symptomatique de l’histoire de l’esthétique occidentale – réussit par son échec mimétique même à reproduire une homogénéité au niveau de la forme. Nous démontrons, par des analyses de textes « linguistiques » et « critiques » comme les Notes sur le langage et Le mystère dans les lettres, de proses et de poèmes comme Igitur, les Divagations, Épouser la Notion, le Sonnet en X et Un Coup de Dés, et à partir de phénomènes contemporains, qu’il ne s’agit pas tant de l’art imitant la nature ou vice versa, mais plutôt de la répétition de la production de la nature et de la « nature » d’un langage qui crée des mythes. Les nouvelles ressemblances de cette poétique sont donc doublement mimétiques, à la fois imitant et devenant nature. C’est une poétique qui reflète les découvertes en linguistique au dix-neuvième siècle, comme chez Müller, pour qui « le langage est le travail de la nature », mais qui avant tout se situe inéluctablement dans les trous de la pensée occidentale. Elle exige un travail qui tient compte de son devenir comme constitué épistémologiquement.

About the author(s)/editor(s)

Émile Fromet de Rosnay a obtenu son doctorat en Études françaises de l’Université Queen’s. Il est Professeur adjoint à l’Université de Victoria, Columbie-britannique, Canada. Il a publié des articles sur Mallarmé autour de questions philosophiques, sur la romancière mauritienne Ananda Devi, sur les topoï narratifs, et sur la poésie numérique. Il étudie les rencontres de la philosophie avec la mimesis et la médialité depuis le Romantisme.

Series

Francophone Cultures and Literatures. Vol. 57
General Editors: Michael G. Paulson and Tamara Alvarez-Detrell