» Details

La voix neutre du chaos

Fladenmuller, Frédéric

La voix neutre du chaos

Etude sur la complexité de textes modernes

Series: Currents in Comparative Romance Languages and Literatures - Volume 179

Year of Publication: 2010

New York, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, Oxford, Wien, 2010. 105 p., nombr. ill.
ISBN 978-1-4331-1013-9 rel.  (Hardcover)

Weight: 0.350 kg, 0.772 lbs

available Hardcover
 
  • Hardcover:
  • SFR 71.00
  • €* 62.50
  • €** 64.20
  • € 58.40
  • £ 47.00
  • US$ 75.95
  • Hardcover

» Currency of invoice * includes VAT – valid for Germany and EU customers without VAT Reg No
** includes VAT - only valid for Austria

Book synopsis

La voix neutre du chaos : Etude sur la complexité de textes modernes est une nouvelle lecture critique de textes modernes s’appuyant méthodologiquement, et tout en l’adaptant, sur la théorie moderne du chaos et plus généralement la science de la complexité. Cette approche originale approfondit notamment la notion de « neutre » en particulier au niveau de la technique de la caractérisation, en y posant en corollaire principal les principes scientifiques énoncés dans la théorie moderne du « chaos » et du champ théorique de la complexité auquel il appartient, ceci en regard des procédés narratifs. Cette collision ou collusion sert de point d’encrage à l’analyse de textes modernes. Après avoir examiné les notions de « neutre » et de « chaos », cette étude se penche de près sur l’œuvre de dix-sept écrivains pour en dégager une nouvelle interprétation ; en soumettant ces textes à une analyse inspirée sur l’analyse des systèmes dits chaotiques et le champ plus vaste de la science de la complexité. Sans pour autant essayer d’établir une typologie des textes du chaos, cette étude met en valeur l’importance que ce phénomène revêt au sein du corpus littéraire moderne ; signe de la disparition systématique de paradigmes traditionnels.

About the author(s)/editor(s)

Frédéric Fladenmuller est professeur associé de langues étrangères et de littératures à l’université de la Caroline de l’Est, à Greenville. Il a obtenu son Ph.D. en langues romanes de l’université de la Caroline du Nord, à Chapel Hill. Spécialiste du roman moderne et de littérature comparée il a écrit notamment des articles sur l’œuvre de Marcel Proust et il est l’auteur de Caractérisation et les modes de la narration dans le roman moderne : théorie de narratologie caractérologique (Lang, 1994) et Télescopie : La science du genre d’‘A la recherche du temps perdu’ (Lang, 2002).

Series

Currents in Comparative Romance Languages and Literatures. Vol. 179
General Editors: Tamara Alvarez-Detrell and Michael G. Paulson