» Details

Exterritorialité, Énonciation, Discours

Kohler, Héliane / López Muñoz, Juan Manuel (éds)

Exterritorialité, Énonciation, Discours

Approche interdisciplinaire

Year of Publication: 2010

Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2010. XIV, 238 p., 7 ill., 5 tabl. et graph.
ISBN 978-3-0343-0078-0 br.  (Softcover)
ISBN 978-3-0352-0010-2 (eBook)

Weight: 0.370 kg, 0.816 lbs

available Softcover
available PDF
 
  • Softcover:
  • SFR 81.00
  • €* 72.20
  • €** 74.30
  • € 67.50
  • £ 54.00
  • US$ 87.95
  • Softcover

» Currency of invoice * includes VAT – valid for Germany and EU customers without VAT Reg No
** includes VAT - only valid for Austria

Discipline

Book synopsis

Concept forgé par le philosophe et sociologue Georg Simmel, l’exterritorialité désigne le contexte de l’étranger – celui qui est dans une situation décalée, « entre-deux », sur le seuil, renvoyé à une altérité. Ayant trait à la mobilité et au changement, l’exterritorialité est d’ordre spatial, linguistique, culturel, identitaire… Traiter une telle question, c’est aussi prendre en compte l’énonciation et le discours.
Souhaitant engager un dialogue interdisciplinaire, cet ouvrage s’intéresse à différents genres de discours (littéraire, médiatique, testimonial, socioculturel, publicitaire…) analysés à la lumière des nouveaux paradigmes épistémologiques et paramètres socio-économico-culturels. Tout en cherchant à relever les différentes figures de l’exterritorialité, ce travail collectif vise à réfléchir sur la question et à cerner ses fonctions. Quels sont les comportements énonciatifs et discursifs des locuteurs en contexte exterritorial et en situation interculturelle ? Comment les écrivains « venus d’ailleurs » traitent le problème de l’identité et perçoivent leur altérité ? Comment est abordé le contexte exterritorial par le discours télévisuel ? Il s’agit de quelques-unes des questions présentées lors du colloque qui s’est tenu à l’Université de Cadix en 2008, réunissant des chercheurs d’Espagne, France et Canada, provenant de différents champs disciplinaires (analyse du discours, communication, littérature comparée, langues et littératures étrangères…).

Contents

Contenu : Héliane Kohler/Juan Manuel López Muñoz : Présentation – Héliane Kohler : Enonciations exterritoriales et modalités discursives dans Budapest (Chico Buarque). Réflexions sur la langue, la praxis langagière, les interactions interculturelles et sociodiscursives – Juan Manuel López Muñoz : Les territoires du discours : circulation, exclusion et espaces virtuels (l’e-territorialité) – Laurence Dahan-Gaïda : Vers une « pensée du dehors » : exotopie et dialogisme dans L’homme sans qualités de Robert Musil – Maria Fernanda Arentsen : L’identité exterritoriale dans le projet multiculturel du Canada, utopie… ? – Luis Gaston Elduayen : Hybridation scripturale, altérité et langage chez Albert Memmi – Laura Camargo-Fernández : Circulation du discours et construction de l’identité : l’exterritorialité dans les témoignages POUMistes – Lourdes Rubiales : Exterritorialité et discours de légitimation littéraire. Le cas de la littérature « africaine » – Claudine Lecrivain : Exterritorialité et médiation éditoriale – Montserrat Serrano Mañes : Espace étranger et franchissement des frontières : mobilité et exterritorialité dans un récit de voyage du XIXe siècle – Elena Suárez Sánchez : Eloge de l’échapée : le discours exterritorial andalou de Théophile Gautier – Judith Migeot-Alvarado : La traduction : un parcours intersubjectif entre deux énonciations – Alexandre Manuel : Le reportage à l’étranger : omniprésence et « ethnocentrisme ». Le cas du Tsunami asiatique par la chaîne portugaise RTP – François Migeot : L’Europe et ses Cadres : vers l’encadrement de l’énonciation et la mise en grille du sujet.

About the author(s)/editor(s)

Les responsables de la publication : Héliane Kohler est enseignante-chercheure à l’Université de Franche-Comté (France). Docteur d’Etat en Linguistique, ses recherches et ses travaux concernent essentiellement l’analyse du discours.
Juan Manuel López Muñoz est enseignant-chercheur à l’Université de Cadix (Espagne). Docteur en Philologie française, ses recherches portent sur la littérature française médievale et l’analyse du discours.