» Details

La République démocratique allemande

Metzger, Chantal (dir.)

La République démocratique allemande

La vitrine du socialisme et l'envers du miroir (1949-1989-2009)

Year of Publication: 2010

Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2010. 373 p., nombr. ill.
ISBN 978-90-5201-633-7 br.  (Softcover)
ISBN 978-3-0352-6041-0 (eBook)

Weight: 0.540 kg, 1.190 lbs

available Softcover
available PDF
 
  • Softcover:
  • SFR 61.00
  • €* 54.00
  • €** 55.60
  • € 50.50
  • £ 40.00
  • US$ 65.95
  • Softcover

» Currency of invoice * includes VAT – valid for Germany and EU customers without VAT Reg No
** includes VAT - only valid for Austria

Discipline

Book synopsis

L’année 2009 a été marquée par la commémoration, le 9 novembre, du vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin. Le quarantième anniversaire de la création de la République démocratique allemande, le 7 octobre, a été pratiquement occulté ! Or l’existence de la RDA s’inscrit entre ces deux dates.
Grâce à l’ouverture des archives est-allemandes mais aussi soviétiques, la RDA est devenue un véritable laboratoire d’histoire, à la fois objet et terrain de recherches pour des historiens allemands et étrangers. En France, les images de cette « autre Allemagne » étaient parvenues jusque-là à travers un miroir déformant. Lieu de stéréotypes et mal connue, la RDA a été longtemps considérée comme la vitrine du socialisme. L’ouverture du mur a permis de voir l’autre côté du miroir !
À la lumière des sources nouvellement accessibles, les intervenants du Colloque international des Sciences historiques qui s’est tenu à Nancy du 14 au 16 mai 2009 ont revisité l’histoire de la RDA. Venus d’Allemagne, des États-Unis et de toute la France, ils ont apporté des éléments nouveaux sur la vie quotidienne de cet État (aux niveaux politique, social, culturel et économique) et sur les relations qu’il entretenait avec le monde non communiste et tout particulièrement avec le Tiers-monde. Historiens, germanistes et sociologues présents ont aussi constaté que l’image de la RDA se brouille au sein de la société civile allemande : au « tout n’était pas si mauvais en RDA » des années 1990 a succédé « qu’est-ce qui était mauvais en RDA ? » Alors qu’un néologisme a été créé, l’« ostalgie », pour exprimer cette nostalgie du temps des pays de l’Est, la RDA devient progressivement un lieu de mémoire de l’histoire allemande.

Contents

Contenu : Chantal Metzger : Introduction – André Lewin : Conférence inaugurale – Marcel Boldorf : La dénazification en Allemagne de l’Est : structures du débat et limites de l’épuration – Hélène Camarade : Le tract, instrument privilégié de la résistance des jeunes (1946-1961) – Anne-Marie Corbin : Rudolf Bahro et Wolf Biermann : deux critiques bien médiatisées du régime de la RDA – Sophie Lorrain-Bourgeois : La propagande en RDA à travers les affiches politiques – Dominique Herbet : Le Junge Welt face à la révolution pacifique (de septembre à décembre 1989) – Didier Francfort : Hanns Eisler (1898-1962), compositeur officiel de la RDA ? – Barbara Lubich: Die DDR und der Kanon «performativer Kunst» in den 1980er Jahren. Zur Politisierung junger Kunst im transnationalen Raum – Gilles Leroux : La condition féminine en RDA : entre discours officiel et réalités quotidiennes – Axelle de Gasperin : Les villes nouvelles en RDA : vitrines du pays… et miroir de ses difficultés – Michel Deshaies : La désastreuse exploitation du minerai pour la paix : un secret bien gardé – Ulrich Pfeil : La RDA, la RFA et la France (1945/1949-1990) – Christian Wenkel : Des images françaises du socialisme en RDA (1956-1968) – Matthias Boucebci : Une culture sous surveillance, le centre culturel de la RDA à Paris (1983-1990) – Fritz Taubert : Les Algériens et la RDA : politique d’un proto-État en guerre envers un État « socialiste » à la recherche de reconnaissance internationale – Wolfgang G. Schwanitz : La politique moyen-orientale de Berlin-Est : Grotewolh en Irak, Ulbricht en Égypte et Honecker au Koweït – Caroline Moine : La RDA à l’heure de la « Solidarité internationale » : Berlin-Est, août 1973 – Dorothee Röseberg: Von der Konstruktion der Vergangenheit im kulturellen Gedächtnis der Nation. Erinnerungen an die DDR in den offiziellen Festreden zum 3. Oktober – Philippe Alexandre : La RDA vue par l’hebdomadaire Der Spiegel après la chute du mur – Marina Chauliac : Peut-on être nostalgique de la RDA ? – Reiner Marcowitz : Vingt ans après - les années 1989-1990 vues par les historiens – Chantal Metzger : Conclusion.

About the author(s)/editor(s)

Chantal Metzger est professeur d’histoire contemporaine à Nancy-Université. Ses travaux concernent les relations franco-allemandes au XXe siècle, les relations entre l’Allemagne et l’Afrique et l’histoire de la RDA. Sa thèse d’État, couronnée par le prix Jean-Baptiste Duroselle et publiée chez PIE Peter Lang, porte sur L’Empire colonial français dans la stratégie du Troisième Reich (1936-1945).