» Details

L'au-delà au Moyen Age

Pontfarcy, Yolande de

L'au-delà au Moyen Age

« Les visions du chevalier Tondal » de David Aubert et sa source la « Visio Tnugdali » de Marcus
Edition, traduction et commentaires

Year of Publication: 2010

Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2010. XLVIII, 205 p.
ISBN 978-3-0343-0528-0 br.  (Softcover)
ISBN 978-3-0351-0130-0 (eBook)

Weight: 0.440 kg, 0.970 lbs

available Softcover
available PDF
 
  • Softcover:
  • SFR 78.00
  • €* 69.60
  • €** 71.50
  • € 65.00
  • £ 52.00
  • US$ 84.95
  • Softcover

» Currency of invoice * includes VAT – valid for Germany and EU customers without VAT Reg No
** includes VAT - only valid for Austria

Book synopsis

Les Visions du chevalier Tondal – récit du voyage dans l’au-delà de l’âme d’un chevalier irlandais plongé dans le coma – ont été rédigées à Gand, en 1475, par David Aubert, pour Marguerite d’York, duchesse de Bourgogne. Elles sont pour la première fois publiées ici avec leur source, d’après un manuscrit inédit : la Visio Tnugdali, écrite en Bavière, en 1149, par Marcus, un moine irlandais, à la demande de l’abbesse G. du couvent bénédictin de St Paul-hors-les Murs de Ratisbonne. La comparaison de ces textes et l’étude du contexte historique et culturel des deux auteurs mettent en relief l’investissement du traducteur et les divergences qui en résultent, tout en montrant la dimension européenne de l’époque médiévale et l’évolution des pensées, ne serait-ce que dans la conception spatiale de l’au-delà. La présentation du texte latin sous sa traduction en moyen français, avec, en regard la traduction en français moderne du récit suivie des notes, simplifie cette approche comparative complexe, tout en la rendant accessible à un large public.

Contents

Contenu : Edition d’une traduction faite au XVe siècle (Les Visions du chevalier Tondal) et de sa source, un texte latin du XIIe siècle (la Visio Tnugdali) – Comparaison des deux textes dans leur contexte historique et culturel expliquant les divergences qui en résultent – Analyse de l’eschatologie, des manuscrits et de la langue – Traduction en français moderne du texte en moyen français.

About the author(s)/editor(s)

Yolande de Pontfarcy, née en 1942, a étudié à l’Université de Rennes et à l’Ecole des Hautes Etudes (Sorbonne). Docteur de 3e cycle en lettres, elle enseigna à University College Dublin (Irlande) et publie entre autres sur la littérature courtoise et arthurienne, les visions et voyages dans l’autre monde et sur l’étude comparée du mythe de la souveraineté dans le domaine indo-européen.