Browse by title

You are looking at 1 - 10 of 267,182

Restricted access

Dafydd Sills-Jones, Jouko Aaltonen and Pietari Kaapa

Forthcoming
Restricted access

Giving with an Agenda

How New Philanthropy Advocates for the Corporate Reform of Education

Marina Avelar

Forthcoming
Restricted access

Forthcoming

Restricted access

Maria Bastianes

Forthcoming
Restricted access

Reto Bürgin and Aline Schoch

Restricted access

La « zone grise » du travail

Dynamiques d’emploi et négociation au Sud et au Nord

Christian Azaïs and Liana Maria da Frota Carleial

Le présent ouvrage porte sur la dynamique des zones grises du travail. Cette notion illustre le changement de paradigme qui s’exprime dans le renouvellement de la place de l’État à un moment où l’on assiste dans de nombreux pays à sa privation de domaines relevant jusqu’alors de sa compétence.

La notion de zone grise explicite l’incertitude et l’indétermination, propres aux situations de travail et d’emploi aujourd'hui. Elle met en exergue l’écart devenu structurel et structurant de la relation d’emploi entre les idéaux types des catégories instituées et la réalité des pratiques socio-professionnelles, variées et ne rentrant dans aucun cadre binaire. Au cours de sa trajectoire professionnelle, l’individu est confronté à des combinaisons variées de situations d’emploi et de travail, de contrats de travail aussi et à des choix multiples, que la typologie sur les figures émergentes illustre.

Plus particulièrement, cette publication interroge les dispositifs dont se saisissent les acteurs, la façon dont le droit du travail et les formes d’organisation du travail sont génératrices d’inégalités. Sont aussi abordées les conséquences des nouvelles formes de travail sur l’organisation des travailleurs, les possibilités de négociation qui en ressortent et la question des chemins empruntés pour garantir la pérennité des droits acquis. Ces thèmes fournissent un panorama diversifié des transformations des relations d’emploi et des relations professionnelles dans des univers différenciés.

La démarche adoptée conduit à interroger le rapport entre le public et le privé et, implicitement, le lien entre le collectif et l’individu, à une époque où l’individualisation des relations d’emploi et de travail tend à s’étendre.

Restricted access

La nature, l’autre frontière

Fronts écologiques au Sud (Afrique du Sud, Argentine, Chili)

Series:

Sylvain Guyot

Cet ouvrage a pour ambition de proposer une lecture territoriale des rapports de pouvoir et de domination des sociétés dans leur rapport à la nature. Sylvain Guyot propose ici une formulation approfondie du concept de front écologique, désignant les (re)conquêtes territoriales réalisées au nom de la nature. La mondialisation contemporaine des enjeux écologiques et de protection de la nature offre un ensemble de dynamiques propres à valider la capacité d’éclairage planétaire des fronts écologiques (ONG environnementales, OIG, protection privée de la nature, services écosystémiques, éco-tourisme, retour à la nature, etc.).

L’auteur replace les enjeux internationaux dans leurs contextes nationaux et locaux, qu’ils soient politiques ou historiques, avec une comparaison inédite entre les trois cas sud-africain, argentin et chilien, véritables laboratoires écologiques et politiques de l’hémisphère austral.

Restricted access

L'électricité et les pouvoirs locaux

Une autre histoire du service public (1880-1980)

Series:

François-Mathieu Poupeau

L’électricité, un service public jacobin ? à rebours des idées reçues, cet ouvrage montre le rôle joué par les pouvoirs locaux dans la construction de ce pilier de l’état-Providence en France, au XXe siècle. Cette influence, peu abordée dans l’historiographie, doit être mise en regard avec ce qui a été la matrice initiale du secteur électrique : un réseau sociotechnique ancré et organisé au niveau communal. Jamais effacées, ces origines ont façonné de manière durable la gestion du service public. Elles expliquent le maintien de plusieurs prérogatives locales au moment de la nationalisation (concessions de distribution, régies municipales et départementales, etc.). Elles éclairent la prise de certaines décisions après la création d’EDF, en matière de redistribution sociale (soutien aux usagers domestiques) ou d’aménagement du territoire (péréquation des prix, électrification rurale). En exhumant l’action des pouvoirs locaux et de leur principale organisation représentative, la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies), cette autre histoire du service public, racontée « par le bas », nuance la vision d’un État hégémonique. Elle permet aussi de mieux appréhender les mutations contemporaines du secteur électrique, à l’heure où les questions de décentralisation occupent une place de plus en plus importante dans le paysage institutionnel.

Restricted access

L'eau et le mouvant

La place de l'eau dans l'oeuvre de Tacite

Yasmina Benferhat

Quelle importance les Romains accordaient-ils à la présence de l’eau, et jusqu’à quel point celle-ci jouait-elle un rôle dans leur vie quotidienne ? C’est à ces questions que répond le présent ouvrage, en s’appuyant sur l’exemple offert par Tacite, un historien célèbre qui écrivit sous le règne de Trajan, une période particulièrement brillante pour la civilisation romaine alors à son apogée.

En analysant en profondeur les passages de son œuvre où l’eau est présente, que ce soit dans la description de paysages plus ou moins idéaux, dans la présentation d’opérations militaires sur mer et le long de certains fleuves, dans la mise en parallèle des modes de vie des Romains et de leurs adversaires barbares, ou dans la prise en compte du rôle de l’eau dans la religion antique, ce livre se propose d’offrir à notre époque, pour laquelle l’eau devient de plus en plus un enjeu géostratégique, un point de comparaison et une matière à réflexion sur les permanences et les changements depuis vingt siècles. Que peut nous apprendre un Romain des années 100 de notre ère sur les usages de l’eau et ses représentations dans l’imaginaire collectif ?