Browse by title

You are looking at 31 - 40 of 65,673 items for

Clear All Modify Search
Restricted access

Series:

Edited by Rémi Digonnet and Stéphanie Béligon

Si c’est souvent la nature qui se trouve associée à ses manifestations sensorielles, la ville produit elle aussi de multiples paysages sensibles, que le citadin perçoit et exprime. Ce sont ces paysages – visuels, olfactifs, sonores, tactiles mais aussi haptiques – que le présent ouvrage propose d’explorer, dans leur dimension sociologique, architecturale, historique ou encore fictionnelle.

Les contributions réunies ici démontrent que si la ville, et les perceptions sensorielles auxquelles elle donne lieu, est fragmentée et menace l’intégrité du sujet-percevant, elle est sans cesse reconstituée par le citadin, qui cherche à se la réapproprier, tant individuellement que collectivement.

Les articles de ce volume parcourent Londres, Manchester, Liverpool, Le Caire, en passant par Lodève, Gérone ou Madrid à travers les documentaires rock, ainsi que les œuvres littéraires et cinématographiques de Ian McEwan, Robert Solé, Ahmad Abdallah, François Bon, Javier Cercas et les romanciers espagnols de la génération X. Ils explorent la perception des odeurs dans les centres commerciaux de Beijing, exposent les enjeux et la méthode de la reconstitution sonore d’un Paris médiéval et la façon dont les touristes perçoivent Budapest ou encore les caractéristiques de l’accent stéphanois. Ils étudient la réappropriation de la ville par le tram et l’architecture-sensorium et par la reconstruction du quartier des anciennes usines Fiat.

Cette approche pluridisciplinaire met en évidence la richesse qu’offre la ville aux sens, mais aussi l’étendue du champ d’investigation que constituent les paysages sensibles urbains. C’est parce que la ville est consubstantielle de l’individu et de son parcours – au propre comme au figuré – et qu’elle correspond à une échelle politique et sociale incontournable que les enjeux qu’elle représente sont aussi nombreux qu’essentiels.

Restricted access

Culture and Psychopathology

The Anthropology of Mental Illness

Georgi Onchev

The book sets itself the ambitious task of exploring the relationship between human culture and the phenomenon of mental illness, that which has embarrassed, fascinated, and challenged educated minds throughout the centuries. Various manifestations of this phenomenon are examined in specific cultural contexts, presented with notable competence, and illustrated with memorable descriptions of clinical cases. (…) The book and its author have many merits—the capacity to present a highly specialized subject in an intelligible, absorbing, and simultaneously profound manner; respectable erudition and academic self-discipline; and the notable skill of handling different domains of knowledge, among others. The most remarkable quality, however, is the author’s concern both for the reader—who is carefully led into quite unknown and still frightening territory—as well as for his protagonists, the mentally ill. All told, I believe that this book will be of interest not just to students of psychiatry, psychology, and anthropology, but also to a broader circle of readers who are excited by the wretched and admirable destiny of being human.

Haralan Alexandrov

Restricted access

Series:

Edited by Tamara Brzostowska-Tereszkiewicz, Magdalena Rembowska-Płuciennik and Beata Śniecikowska

This book explores the covert and overt creative potential of misunderstanding. Viewed from the authors’ perspective, misunderstanding proves an elementary and unavoidable aspect of linguistic and cultural communication that can have a surprisingly beneficial impact on social relations and concomitantly stimulate the emergence of new cultural forms. As the authors of the book prove, cross-cultural contact is definitely a dynamic and asymmetric process rather than a static and symmetric transfer of values from one culture to another.

Restricted access

Series:

Jan Philipp Hans

Die Agenda 2010: Von den einen gelobt, von den anderen kritisiert. In diesem Spannungsfeld setzt diese Publikation an und untersucht die Auswirkungen der Agenda 2010 auf die berufliche Mobilität von Beschäftigten. Das ökonomische Kalkül hierzu ist recht simpel. Für Angestellte hatte die Agenda 2010 zur Folge, dass die Fallhöhe aus einem Übergang in Arbeitslosigkeit angestiegen ist. Beschäftigte, die überlegen, den Arbeitsplatz zu wechseln, und dann eine Probezeit absolvieren müssen, sind mit einem höheren Risiko konfrontiert. Es wäre deshalb ökonomisch rational, dass die Arbeitsmarktmobilität von Beschäftigten zurückgeht. Ferner beschäftigt sich diese Publikation auch damit, welche sozial- und arbeitsmarktpolitischen Reformen geeignet sind, um berufliche Mobilitätsbewegungen zu initiieren.

Restricted access

Des femmes et du crime

Société, modernité et mœurs à Shanghai sous la république, 1911-1949

Aglaia De Angeli

En plongeant dans les archives de la ville de Shanghai, Aglaia De Angeli offre une analyse de la vie des femmes criminelles autant que de celle des victimes de la criminalité à l’époque républicaine. Des centaines de cas judiciaires, des rapports de police et des comptes-rendus par les prisons et maisons de détention jamais utilisés auparavant nous racontent le milieu et les femmes qui y traînent.

Shanghai, connue déjà à l’époque comme le Chicago de l’Orient, est vue d’un côté pas encore exploré, celui de l’histoire des femmes, qui offre au lecteur une nouvelle vision de l’histoire sociale et urbaine de Shanghai, la métropole par excellence de la modernité en Chine.

À l’époque républicaine, la société en Chine bouscule entre tradition et modernité, ainsi l’histoire des femmes avec leurs méfaits autant que leurs malheurs nous offre un baromètre pour comprendre vers où les mœurs et le droit chinois se dirigent.

Restricted access

Series:

Edited by Marc Quaghebeur

La présence des femmes dans le champ de l’Histoire littéraire belge francophone est déjà le fait d’écrivaines du XIXe siècle (Robertsart, Gravière, Bervoets, Nizet, Van Rysselberghe, etc.). Il faut cependant attendre l’entre-deux-guerres pour que des noms – rares encore – s’affirment à l’égal de leurs confrères masculins (Doff, Gevers, Bourdouxhe, Ley, etc.).

Après 1945, le processus s’accélère pour atteindre, au début du XXIe siècle, un rythme de croisière qui tend à rendre peu à peu superflue la question des comparaisons et des positionnements. Ce rééquilibrage salutaire, parallèle aux évolutions de la société, a été préparé par des vagues successives d’écrivaines dont le nom a compté, et qui ont investi des genres ou des univers bien différents et bien différemment (Lilar et Collin, Lejeune et Feyder, Fabien et Lalande, Malinconi et Harpman, Lamarche et Nothomb). Chacune de ces auteures contribue aux avancées du combat des femmes pour la reconnaissance de leurs droits et de leur qualité intrinsèque.

Le volume met en valeur une vingtaine de ces trajectoires. Il porte la focale sur des écrivaines souvent commentées comme sur d’autres, presque oubliées (Watteau), voire méconnues comme auteures de fiction (Delcourt), ou point encore suffisamment entrées dans le corpus des commentaires (Nys-Mazure, Brune, Houari, Hoex, Heuffel). Il témoigne en outre d’une facette peu connue de l’immigration (Nguyên).

Ces parcours individuels, comme ceux des auteures du panoramique qui ouvre ce livre, relèvent tous d’esthétiques singulières, et d’une Histoire. Le livre ne cherche pas à produire, à partir d’elles, un discours essentialiste. Il donne à (re)lire et à faire découvrir des écritures de femmes. On y perçoit souvent clairement différences ou nuances par rapport aux textes contemporains de leurs collègues masculins.

Restricted access

Utopia – Eine Welt von morgen im Spiegel utopischer Versuche

Thomas Morus: Eine Reise in gewesene Utopien zur Stadt-Region und neue Perspektiven

Series:

Harald Kegler and Tatjana Fischer

Im Jahr 1516 erschien das «Goldene Buch» von Thomas Morus: «Utopia». Er ging in die Geschichte als Vater der Gesellschaftsutopie ein. Der Band geht den Ursprüngen von Utopia nach, diskutiert die Aktualität von Utopien und gibt einen Ausblick: Klimatopia. Das Buch rückt die räumliche Dimension der Utopie in den Mittelpunkt und zeigt, dass Morusʼ «Utopia» auch nach 500 Jahren in Zukunftsdebatten ausstrahlt. Dies erfolgt durch eine Auseinandersetzung mit dem «Utopie»-Begriff aus raumplanerischer Perspektive, die Analyse der Versuche, Utopien baulich umzusetzen und die Kritik am – oft missbrauchten – Utopie-Begriff. Mit dem Buch wird ein Beitrag zur Diskussion um die Richtungsorientierung für eine nachhaltige Entwicklung – im Zeitalter eines neuen Klimamodus der Menschheit geleistet.

Restricted access

Ceol Phádraig

Music at St Patrick’s College Drumcondra, 1875-2016

Edited by John Buckley and John O'Flynn

Since its foundation in 1875, the activities of St Patrick’s College Drumcondra and its graduates have been closely woven into the educational and cultural fabric of Irish society. This volume charts how music and music education have fulfilled a major role throughout the history of the Dublin-based establishment that began as a teacher training college and later evolved into a college of education and liberal arts. Graduates of St Patrick’s College have taught hundreds of thousands, if not millions of pupils across the country, have made significant contributions to various facets of professional and amateur music activity, and have had an invaluable influence on the wellbeing of individuals, the development of communities and the advancement of the nation as a whole.

The book records and interprets key musical developments, appraises the work of major contributors, and captures the activities of students, staff and visiting musicians at St Patrick’s College up to its incorporation into Dublin City University in 2016. It represents a major scholarly work that details the progress of music at a university college in Ireland, and it is envisaged that its varied chapters and themes will evoke further memories and discussions among graduates of the College and others.

Restricted access

Rod E. Case, Gwendolyn M. Williams and Peter Cobin

Research into the analysis of classroom-based writing is replete with techniques and methods meant to bring clarity to the question of how to best conduct instruction and assessment. Findings and suggestions for practice are rooted in a philosophy that asks teachers and linguists to judge students’ writing against a pre-determined standard. Too often, the results do little more than inform teachers and researchers as to which students met the standard and which did not.

This book offers research into the analysis of classroom writing that does not use a set standard or rubric to assess student writing but instead relies on insights from cognitive linguistics to explore the connections between cognition and language in student writing. The result is a creative and linguistically driven analysis of classroom writing that allows the linguist or teacher to view student writing on its own terms.

Restricted access

Destruction et protection de la faune sauvage

Une autre histoire de la colonisation (Congo, 1885-1960)

Series:

Patricia Van Schuylenbergh

Le bassin du Congo constitue aujourd’hui l’une des zones mondiales les plus touchées par la perte de biodiversité. Très convoitées pour leur potentiel économique, de nombreuses espèces animales, dont l’habitat naturel a été détruit, ont disparu ou sont en voie d’extinction. Ce phénomène alarmant n’est pourtant pas récent. L’analyse des documents historiques démontre qu’il s’inscrit dans des systèmes prédateurs mis en place en Afrique centrale dès la 2e moitié du 19e siècle et amplifiés sous l’État indépendant du Congo et la colonisation belge. La chasse à l’éléphant, surtout motivée par l’ivoire, rapporte d’importants revenus au gouvernement, tandis que d’autres espèces offrent autant de bénéfices économiques que de motivations sportives, scientifiques ou de prestige. En réaction à cette fureur cynégétique, des institutions et des personnalités poussent à protéger les espèces les plus menacées. Des efforts importants, influencés par des tendances internationales, sont dès lors entrepris par les autorités belges pour limiter ces dégâts environnementaux : textes législatifs, instruments de contrôle, espaces naturels protégés et parcs nationaux, autant de mesures aux résultats toutefois mitigés.

Cet ouvrage éclaire, de façon inédite, l’histoire de la présence belge au Congo, en analysant la manière dont la colonisation gère les animaux sauvages sur son territoire. Dans un contexte général où émergent des sensibilités accrues en faveur de la protection écologique, il retrace l’histoire politique du fait environnemental. Les mesures et pratiques coloniales de conservation de la nature constituent des clés de lecture indispensables pour comprendre les interactions entre les colonisateurs, les populations congolaises et leur environnement.