Browse by title

You are looking at 1 - 10 of 40,378 items for :

  • History and Political Science x
Clear All
Restricted access

Ian Cawood

Forthcoming
Restricted access

Nova Acta Paracelsica

Beiträge zur Paracelsus-Forschung

Series:

Edited by Pia Holenstein Weidmann

Der vorliegende Band dokumentiert Beiträge der Jahresversammlungen der Paracelsus-Gesellschaft 2016 in Zurzach und 2017 in Staufen. Diese waren zwei Themenkreisen gewidmet, welche zeitliche und überzeitliche Gesundung miteinander verbinden. Ergänzend enthält er eine Studie zum Namen des Paracelsus von Martin Steinmann und Buchbesprechungen von Pia Holenstein Weidmann und von Pirmin Meier.

Restricted access

Ein deutscher Kriegsgefangener in Frankreich

Das Tagebuch des Helmut Evers, PW

Joachim Sistig

Der Situation in französischen Gefangenenlagern nach dem Zweiten Weltkrieg ist bislang wenig Beachtung geschenkt worden. Obwohl sich zeitweise bis zu einer Million deutscher Soldaten in französischen Lagern befanden, haben sich bislang kaum Publikationen dieser Thematik gewidmet. Nach der durch die Bundesregierung in Auftrag gegebenen Dokumentation von Kurt W. Böhme («Die deutschen Kriegsgefangenen in französischer Hand», 1971) hat erstmals Fabien Théofilakis mit «Les prisonniers de guerre allemands» im Jahr 2014 eine alle Aspekte und Bedingungen dieser Gefangenschaft betrachtende wissenschaftliche Studie vorgelegt. Seine Erkenntnisse und Zahlenmaterialien bilden die Grundlage der vorliegenden Kommentierung und historischen Einordnung des Gefangenentagebuches von Helmut Evers. Nach seiner Gefangennahme durch amerikanische Truppen im Frühjahr 1945 in der Eifel führte sein Weg durch unterschiedliche Gefangenenlager bis in ein Bergwerk an der Dordogne, wo er sich bis zu seiner Entlassung im September 1947 aufhielt.

Restricted access

Adelslandschaften

Kooperationen, Kommunikation und Konsens in Mittelalter, Früher Neuzeit und Moderne / Unter Mitarbeit von Lisa Bauereisen

Edited by Wolfgang Wüst

Netzwerke sind heute in ihrer Bedeutung für die kommunikative Praxis moderner Gesellschaften unbestritten. Der Band widmet sich historischen Perspektiven von adeligen Netzwerken und den unterschiedlichen Facetten von Kommunikation, Korporationen und Kooperationen des Adels, sowohl innerhalb von Grenzen als auch grenzüberschreitend. Es werden damit sowohl soziale Bezüge inner- und außerhalb von adeligen Gruppen als auch räumliche Zusammenhänge in den Blick genommen. Dies ist der Versuch, den Begriff der Adelslandschaft konkret zu fassen und neu zu interpretieren.

Restricted access

Food for Democracy ?

Le ravitaillement de la France occupée (1914-1919). Herbert Hoover, le blocus les neutres et les Alliés

Series:

Clotilde Druelle-Korn

En octobre 1914, dix départements du nord-est de la France sont en totalité ou partiellement occupés, ils le demeurent jusqu’à l’automne 1918. Leurs deux millions d’habitants se retrouvent isolés du reste du territoire national et leur sort – comme celui des Belges – devient un enjeu entre les belligérants. La guerre économique, décrétée par Paris et Londres dans le but d’épuiser rapidement les Empires centraux, signifie le blocus maritime de la façade continentale de l’Europe du Nord-Ouest. Il concerne toutes les marchandises et les denrées alimentaires. Berlin, en retour, se refuse à nourrir les populations occupées par ses armées et s’engage dans une guerre sous-marine. Dans ce contexte, comment les Français ont-ils assuré leur survie quotidienne pendant quatre années, dépendants d’importations ? Les réponses ont été trouvées de part et d’autre de l’Atlantique dans des archives privées et publiques rarement consultées. Elles mettent en évidence la solution extraordinaire de la Commission for Relief in Belgium (CRB) imaginée par l’ingénieur américain, Herbert Hoover. C’est à cet épisode peu connu de la Grande Guerre qu’est consacré cet ouvrage. Il fait découvrir une diplomatie parallèle impliquant une multitude d’acteurs et de nécessaires négociations entre les belligérants et avec les neutres.

À partir du cas de la France du Nord, cette étude vise à comprendre comment la Grande Guerre a donné naissance aux premières organisations non gouvernementales dévolues au sort des civils occupés. Le conflit inaugure une réflexion sur l’éthique du blocus des denrées et sur l’utilisation de l’arme alimentaire dans le règlement des conflits.

Restricted access

Entrer en guerre, 1914-1918 : des Balkans au monde

Histoire, historiographies, mémoires

Series:

Edited by Catherine Horel and Robert Frank

Cet ouvrage propose une histoire globale de la Grande Guerre, en réglant la focale sur deux échelles distinctes : celle du monde d’un côté, celle des Balkans de l’autre, où, à partir de l’attentat de Sarajevo, l’histoire régionale croise l’histoire mondiale de la guerre. Nous mesurons ici le degré et le rythme de la mondialisation de ce conflit, et donc le degré et les formes d’engagement et de mobilisation des différents pays comme à l'échelle des continents. Les auteurs analysent et comparent la façon dont cette guerre change les visions du monde, chez les belligérants, chez les neutres, en Europe et hors d’Europe. Comment les systèmes de représentations ou les imaginaires ont-ils été transformés et ont modifié la perception et l’image des grandes puissances en guerre ? Comment les mémoires ont-elles été affectées dans la durée ?

Il s’agit de montrer les Balkans au cœur du premier conflit mondial à travers les enjeux territoriaux, les identités collectives et les traces de guerre. La problématique centrale est celle des « entrées en guerre » afin de mieux définir la notion d’« état de guerre ». Le jeu d’échelles est pris en compte tant au niveau des espaces, entre le local et le global, qu’à celui des temporalités, entre le court et le long terme.

Restricted access

Une Europe des affaires (XVIe-XVIIIe siècles)

Mobilités, échanges et identités

Series:

Edited by Betrand Haan and Jean-Philippe Priotti

À la fin du Moyen Âge, les échanges commerciaux européens se sont intensifiés en Europe et ont pris une ampleur mondiale avec l’expansion portugaise puis espagnole. Les acteurs de l’économie ont dès lors connu une plus grande mobilité, et les intermédiaires du négoce se sont multipliés. Dans leurs déplacements, marchands, marins et banquiers se sont appuyés sur des groupes de compatriotes déjà établis à l’étranger. Ces liens fondés sur une commune origine ne font pourtant pas des communautés marchandes ni des groupes isolés de leur société d’accueil ni les agents d’une influence étrangère. Alors que l’Europe est morcelée, tous ceux qui participent au commerce sont engagés dans des contacts multiples et franchissent ses multiples frontières. Ils se trouvent fréquemment en situation de compromis, d’engagement et de manipulation, entre patrie d’origine et patrie d’accueil.

Cet ouvrage propose de montrer comment les marchands entretiennent, bâtissent et partagent des liens d’appartenance, là où ils résident comme à distance. Il souligne aussi l’importance des rapports qu’ils nouent avec les pouvoirs politiques, municipalités comme gouvernements, qui leur imposent un cadre, avantageux ou contraignant, mais sont aussi dépendants des ressources qu’ils peuvent fournir. Enfin, il rend compte de leur insertion dans un jeu économique et politique à plusieurs échelles en Europe. Avant l’affirmation d’une Europe de nations, alors que la chrétienté, même divisée, demeure longtemps un cadre de référence, les marchands œuvrent à donner une consistance à la perception comme à la réalité européennes.

Restricted access

Le tribunal de l’Héliée

Justice et Politique dans l’Athènes du VIe au IVe siècles avant J.-C.

Alexandra K. Bartzoka

Le tribunal de l’Héliée est une des institutions les plus importantes de la démocratie athénienne aux Ve et IVe siècles avant J.-C. Au début de chaque année, six mille Athéniens, non professionnels, sont tirés au sort et jugent la grande majorité des affaires de la cité. Mais, contrairement au Conseil des Cinq Cents, à l’Aréopage et même à l’Assemblée du peuple, on ne peut pas identifier l’Héliée dans les faits à une assemblée précise de six mille juges. C’est exactement sur ce point que s’impose sa particularité et donc son intérêt.

En proposant un travail consacré à l’Héliée, ce livre suit la mise en place progressive de cette institution depuis la première époque qui offre un contexte favorable à l’organisation d’une justice démocratique aux changements apportés aux procédures judiciaires au cours du IVe siècle avant J.-C. L’Héliée est sans doute un espace institutionnel dont la fonction est de résoudre les conflits judiciaires qui sont nés dans le cadre de la communauté athénienne. Toutefois, elle constitue en même temps un lieu de transformation de la cité, puisqu’elle est intégrée dans la continuité de ses pratiques. Le destin croisé de la polis et de son tribunal invite ainsi à examiner le rôle dynamique de l’Héliée dans la vie d’Athènes : les procès intentés, les acteurs concernés, les chefs d’inculpation et leur issue interagissent souvent avec les débats au sein de l’Assemblée, l’influence des orateurs, les conditions politiques, les périodes de rupture et de tension.

L’angle d’attaque est chronologique et met en lumière les problèmes spécifiques qui se posent à chaque période. La démarche repose sur l’analyse des témoignages anciens et examine si les modèles intellectuels utilisés jusque-là pour traiter de l’Héliée sont vraiment pertinents. Le livre permet d’aborder la question du rapport qui s’est développé au cours des siècles entre justice et politique et donne à réfléchir sur ce rapport aujourd’hui.

Restricted access

Series:

René Schwok

Supporters of European integration have always argued that it has brought peace. Yet no scientific study has ever developed a critical approach to such a claim. To remedy this surprising deficiency, the author builds a typology that will help to distinguish the two main opposing approaches to this question: that of the Europeanists and that of the Eurosceptics. The dialectical confrontation between these two approaches is the red thread of the book. Taken up in each of the chapters, it provides a synthetic point of view aimed at overcoming this opposition. The author shows that the contribution of the European construction to peace lies in the nuances, thus distinguishing itself from the irenical slogans of the Europeanists while dismantling the arguments of the Eurosceptics. He concludes that the EU will never be able to prevent extremist and belligerent tendencies among the European states and/or peoples. It can, however, limit the damage those tendencies could cause through the rules and institutions which the Member States have committed to respecting.

Restricted access

Case Studies in International Security

From the Cold War to the Crisis of the New International Order

Edited by Luca Ratti and Paolo Wulzer

Case Studies in International Security. From the Cold War to the Crisis of the New International Order presents a number of case studies that shaped prevailing security perceptions in world politics during and after the Cold War, framing their analysis in a comparative perspective. Its contributors address U.S. and European views of, and approaches to, the emergence and transformation of the transatlantic system during the Cold War, security discourses and practices in the Middle East, the Far East, and Latin America, and the renewal of the transatlantic relationship in the early 1990s and in the post-Cold War period. The underlying argument of this volume is that, whereas the changes brought about in the structure of the international system by the Cold War’s end led to a qualitative shift in security discourses, today’s prevailing security conceptions continue to be rooted in the bargains and arrangements that the U.S. and its partners negotiated at the end of World War II and renewed throughout and after the Cold War.