Search Results

You are looking at 91 - 100 of 104 items for

  • Author or Editor: Ministère des Affaires étrangères x
Clear All Modify Search
Restricted access

Documents diplomatiques français

1960 – Tome II (1er juillet – 31 décembre)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1962 – Tome II (1er juillet – 31 décembre)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1959 – Tome II (1er juillet – 31 décembre)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Edited by Ministère des Affaires étrangères

The purpose of the «French Diplomatic Documents» (DDF) is to present year on year the most significant documents relating to French Foreign Policy – preserved by the French Ministry of Foreign Affairs. A rigorous scientific method is employed for the document selection undertaken by independent groups of scholars and historians under the direction of eminent academics. For this purpose, the groups of scholars are provided complete access to all archives, produced or received by the French Ministry of Foreign Affairs. In order to facilitate reading, the selection of the documents published is annotated using a methodical table, footnotes and an index of names. The DDF series is an indispensable tool for information concerning the history of international relations and French diplomacy during the course of the 20 th century.

The series consists of the following collections:

  • Documents diplomatiques français – 1914–-1916
    Edited by Pr Jean-Claude Montant


  • Documents diplomatiques français – 1917-–1919
    Edited by Pr Robert Frank


  • Documents diplomatiques français – 1920–-1932
    Edited by Pr Christian Baechler


  • Documents diplomatiques français – 1932–-1935 et 1936-–1939
    Edited by Pr Pierre Renouvin (†) and Jean-Baptiste Duroselle (†)


  • Documents diplomatiques français – 1939-–1944
    Edited by Pr André Kaspi


  • Documents diplomatiques français – 1944-–1954
    Edited by Pr Georges-Henri Soutou


  • Documents diplomatiques français – depuis 1954
    Edited by Pr Maurice Vaïsse

The 1932–-1935 and 1936-–1939 series were published under the responsibility of the Commission for the
publishing of documents on the origins of the Second World War. The «French Diplomatic Documents»
publications currently in preparation are chaired by the Diplomatic Archives Commission.
Restricted access

Edited by Ministère des Affaires étrangères

The purpose of the «French Diplomatic Documents» (DDF) is to present year on year the most significant documents relating to French Foreign Policy – preserved by the French Ministry of Foreign Affairs. A rigorous scientific method is employed for the document selection undertaken by independent groups of scholars and historians under the direction of eminent academics. For this purpose, the groups of scholars are provided complete access to all archives, produced or received by the French Ministry of Foreign Affairs. In order to facilitate reading, the selection of the documents published is annotated using a methodical table, footnotes and an index of names. The DDF series is an indispensable tool for information concerning the history of international relations and French diplomacy during the course of the 20 th century.

The series consists of the following collections:

  • Documents diplomatiques français – 1914–-1916
    Edited by Pr Jean-Claude Montant


  • Documents diplomatiques français – 1917-–1919
    Edited by Pr Robert Frank


  • Documents diplomatiques français – 1920–-1932
    Edited by Pr Christian Baechler


  • Documents diplomatiques français – 1932–-1935 et 1936-–1939
    Edited by Pr Pierre Renouvin (†) and Jean-Baptiste Duroselle (†)


  • Documents diplomatiques français – 1939-–1944
    Edited by Pr André Kaspi


  • Documents diplomatiques français – 1944-–1954
    Edited by Pr Georges-Henri Soutou


  • Documents diplomatiques français – depuis 1954
    Edited by Pr Maurice Vaïsse

The 1932–-1935 and 1936-–1939 series were published under the responsibility of the Commission for the
publishing of documents on the origins of the Second World War. The «French Diplomatic Documents»
publications currently in preparation are chaired by the Diplomatic Archives Commission.
Restricted access

Edited by Ministère des Affaires étrangères

The purpose of the «French Diplomatic Documents» (DDF) is to present year on year the most significant documents relating to French Foreign Policy – preserved by the French Ministry of Foreign Affairs. A rigorous scientific method is employed for the document selection undertaken by independent groups of scholars and historians under the direction of eminent academics. For this purpose, the groups of scholars are provided complete access to all archives, produced or received by the French Ministry of Foreign Affairs. In order to facilitate reading, the selection of the documents published is annotated using a methodical table, footnotes and an index of names. The DDF series is an indispensable tool for information concerning the history of international relations and French diplomacy during the course of the 20 th century.

The series consists of the following collections:

  • Documents diplomatiques français – 1914–-1916
    Edited by Pr Jean-Claude Montant


  • Documents diplomatiques français – 1917-–1919
    Edited by Pr Robert Frank


  • Documents diplomatiques français – 1920–-1932
    Edited by Pr Christian Baechler


  • Documents diplomatiques français – 1932–-1935 et 1936-–1939
    Edited by Pr Pierre Renouvin (†) and Jean-Baptiste Duroselle (†)


  • Documents diplomatiques français – 1939-–1944
    Edited by Pr André Kaspi


  • Documents diplomatiques français – 1944-–1954
    Edited by Pr Georges-Henri Soutou


  • Documents diplomatiques français – depuis 1954
    Edited by Pr Maurice Vaïsse

The 1932–-1935 and 1936-–1939 series were published under the responsibility of the Commission for the
publishing of documents on the origins of the Second World War. The «French Diplomatic Documents»
publications currently in preparation are chaired by the Diplomatic Archives Commission.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1968 – Tome II (2 juillet – 31 décembre)

Ministère des Affaires étrangères

Les deux gros dossiers du deuxième semestre 1968 sont ceux de la crise monétaire et de la crise tchécoslovaque. À la suite des événements de mai 1968, la situation monétaire française s’est considérablement détériorée : alors que tout le monde s’attend à une dévaluation du franc, le général de Gaulle décide de ne pas dévaluer. Le Quai d’Orsay justifie cette décision approuvée par les amis de la France comme la Côte d’Ivoire et l’Iran. Même les Soviétiques sont disposés à apporter leur soutien ; en revanche, les Britanniques comme les Allemands sont sceptiques et estiment que la France devra, à terme, dévaluer.
Mais c’est de très loin la Tchécoslovaquie qui retient l’attention. Dès le premier semestre, la crise se profile. Au deuxième semestre, les diplomates français en poste à Prague rendent compte au jour le jour de l’évolution de la crise : le 11 juillet, la sous-direction d’Europe orientale estime que la menace de l’installation d’un « régime libéral » en Tchécoslovaquie est telle pour Moscou que « l’action de force » est possible. Puis vient le drame : l’invasion des troupes du Pacte de Varsovie connue le 21 août par un communiqué d’une station de radio de l’armée tchécoslovaque et le message de Dubcek diffusé par Radio-Prague, qui se tait à 7 h. 47 : « il vous prie de supporter dignement la situation et d’avoir confiance ». S’ajoutent à cela l’instauration d’un pouvoir soumis aux forces d’occupation, les incidents et les protestations contre l’occupation soviétique, justifiée par l’ambassadeur Zorine, et soutenue par l’Algérie, l’Irak et la Syrie.
Quant à la position française, elle joue au grand écart : le Ministre demande d’abord à l’ambassadeur Olivier Wormser de faire savoir que « l’action soviétique […] est inspirée par une conception de la vie internationale que la France n’a cessé de réprouver » et que, néanmoins, « la France reste attachée à la politique de détente, d’entente et de coopération ». L’attitude française s’exprime aussi par le biais d’un télégramme circulaire du ministre des Affaires étrangères prescrivant de « prendre quelques distances » sur le plan politique « mais de ne rien modifier sur les autres plans afin de développer la détente ». Quant au général de Gaulle, il rappelle à cette occasion son hostilité aux accords de Yalta, conclus en l’absence de la France, qui avaient selon lui divisé l’Europe en deux.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1968 – Tome I (1er janvier – 29 juin)

Ministère des Affaires étrangères

En dehors des échos à l’étranger que provoquèrent les événements de mai-juin 1968, l’actualité internationale du premier semestre 1968 est riche de nombreux faits : la visite de De Gaulle en Roumanie, l’activité de la diplomatie française au Proche-Orient, l’appel à l’aide des pays africains en proie à la guerre ou aux problèmes économiques, enfin, et surtout, les négociations pour mettre fin à la guerre du Vietnam qui s’ouvrent à Paris. Après avoir visité l’URSS (du 20 juin au 1er juillet 1966), de Gaulle se rend en Pologne (du 6 au 12 septembre 1967) et en Roumanie (du 14 au 18 mai 1968). Entre la France et la Roumanie, c’est la rencontre entre le membre le plus indépendant de l’Alliance atlantique et l’allié le plus « récalcitrant » du Pacte de Varsovie. Et voilà l’autre événement de l’année 1968 : les représentants français à Prague observent avec attention la crise qui couve, la fébrilité des « libéraux », la volonté de démocratisation dans l’armée tchécoslovaque et l’aggravation de la tension entre Moscou et Prague. Les Soviétiques reprochent aux Tchèques la liberté de ton de leur presse : des rumeurs d’intervention commencent à circuler. Le prochain volume évoquera en détails les réactions à ce nouveau coup de Prague.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1970 – Tome II (1er juillet – 31 décembre)

Series:

Edited by Ministère des Affaires étrangères

Imperceptiblement, les années 1960 s’éloignent et le décor des années 1970 est déjà planté dans ce second semestre : en Europe, la détente se substitue à la guerre froide ; à la confrontation Est/Ouest succèdent les tensions entre le Nord et le Sud. Le représentant français à l’ONU note très justement « que la 25 e session de l’ONU a été marquée par une révolte des petits contre les grands ». Les pays du Sud découvrent rapidement la force de l’action solidaire.
Une autre caractéristique des années 1970, déjà présente à cette période, est la violence qui se manifeste sous la forme du terrorisme au Québec, dont le retentissement en France est énorme, et de la révolte des Palestiniens de Jordanie, réprimée par le roi Hussein.
Dans ce contexte international renouvelé ou en voie de l’être, comment la diplomatie française se situe-t-elle ?
En Europe, elle est confrontée à un double défi : le premier est le succès de l’ Ostpolitik du chancelier W. Brandt. Le deuxième défi est celui de l’élargissement de la Communauté économique européenne.
Dans le monde, le représentant français à l’ONU a beau estimer que la France a une « position morale exceptionnelle », une « audience non négligeable », la réalité telle qu’elle ressort des télégrammes des postes est plus nuancée.
En Afrique sub-saharienne, la France est malmenée par ses anciennes colonies ou considérée comme une simple pourvoyeuse de crédits.
Au Moyen-Orient, bien que le retrait britannique à l’est d’Aden ouvre un espace à la France, qui en profite pour s’implanter dans la région, la diplomatie française est surtout spectatrice.
En Asie, la France ne peut que déplorer l’impasse des négociations américano-vietnamiennes, la poursuite de la guerre, la reprise des bombardements américains sur le Nord Vietnam, et même l’extension du conflit au Cambodge.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1969 – Tome I (1er janvier – 30 juin)

Ministère des Affaires étrangères

Comme en politique intérieure, le fait principal pour la politique étrangère du premier semestre 1969 est le départ du pouvoir du général de Gaulle le 28 avril et l’élection de G. Pompidou à la présidence de la République, le 15 juin. Les commentaires rapportés par les diplomates français sont nombreux et quasi-unanimes : la démission du général de Gaulle suscite stupéfaction et consternation.
Mais le retrait du Général ne date que du mois d’avril, et l’actualité internationale est loin d’être calme au cours des quatre premiers mois de l’année. C’est le cas en particulier sur le plan européen, où le débat sur l’entrée du Royaume-Uni dans la CEE continue d’agiter les chancelleries.
En Afrique, les relations franco-algériennes, qui tournent autour des questions du commerce du vin et des hydrocarbures, connaissent un regain de tension. L’Afrique noire francophone est en ébullition : mise à jour des accords de coopération avec la France, rivalités entre dirigeants africains, complots internes (Sénégal, Dahomey), crise universitaire (Côte d’Ivoire) et évolution préoccupante de la situation au Tchad. Et par-dessus tout, la question du Biafra suscite une tension entre la France et le Nigeria qui l’accuse de soutenir la sécession biafraise.
Au Proche-Orient, les relations entre la France et Israël se détériorent suite à la décision française d’embargo sur les ventes d’armes à Jérusalem qui accuse le gouvernement français de partialité. Parallèlement, les relations de la France avec le monde arabe sont en pleine expansion en 1969.