Search Results

You are looking at 1 - 10 of 95 items for :

  • Author or Editor: Ministère des Affaires étrangères x
  • History and Political Science x
Clear All Modify Search
Restricted access

Documents diplomatiques français

1915 – Tome II (26 mai – 15 septembre)

Ministère des Affaires étrangères

Ce second volume de l’année 1915 est consacré à la période allant du 26 mai au 15 septembre, date des ultimes propositions des Alliés à la Bulgarie. Ce sont quatre mois particulièrement denses sur le plan diplomatique: il ne s’agit pas seulement, pour l’Entente, de tenter de faire basculer la Bulgarie de son côté mais aussi de faire face à des problèmes préexistants qui s’aggravent avec le temps, manque d’argent et d’armement chez les Alliés, grave incertitude sur la situation en Russie à un moment où la présence russe dans les Balkans s’avère de plus en plus nécessaire. Certes, les peuples balkaniques occupent le devant de la scène mais quatre autres grandes questions se posent aux Alliés en Orient avec Salonique, les Dardanelles, la Syrie et l’Égypte qui affectent le monde maghrébin. De plus, les Alliés sont confrontés à des questions en pleine évolution: création d’un État yougoslave, mouvement tchèque et problème arménien.
L’aspect économique du conflit se renforce. Les Alliés, cherchant à coordonner leurs actions dans le domaine de la surveillance du transit des denrées et matières premières, appuient la création de sociétés de surveillance aux Pays-Bas et en Suisse. En même temps, Alliés et Neutres pensent à la reconstruction du monde après la paix, précisément dans le domaine économique mais aussi par la création de nouveaux États dont l’esquisse des tracés frontaliers fera l’objet de longues discussions lors des négociations de paix.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1914 (3 août – 31 décembre)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1947 – Tome I (1er janvier – 30 juin)

Ministère des Affaires étrangères

Le premier semestre de l’année 1947 voit se produire, sur la scène internationale, des événements importants. Certains, comme la signature des traités de paix avec les alliés de l’Allemagne, en particulier l’Italie le 10 février, clôturent le cycle de la Seconde Guerre mondiale, alors que d’autres annoncent déjà la Guerre froide. En effet la France commence discrètement à choisir son camp, entre les Anglais et les Américains d’une part, les Soviétiques de l’autre. Les origines du Plan Marshall, l’évolution rapide du problème allemand, la détérioration des rapports avec Moscou, le resserrement des relations avec Londres, les rapports complexes avec l’Europe orientale, les problèmes croissants de l’Asie, et en particulier de l’Indochine, ainsi que ceux du Moyen-Orient, constituent la trame de ce volume très riche.
Ce volume nous éclairera tout particulièrement sur deux points. D’abord sur l’Europe orientale où les problèmes religieux se posent de façon souvent aiguë au nouveau pouvoir communiste, on note que la Quatrième République joue d’une certaine façon le rôle d’intermédiaire discret entre le Saint-Siège et les gouvernements des démocraties populaires.
Ensuite, ce volume se penche sur la situation en Indochine et souligne les hésitations et les contradictions de la politique suivie, et leur raison profonde. En effet, dans le souci de ne pas créer un précédent qui pourrait, à terme, compromettre la présence française en Afrique du Nord, le gouvernement en arrive à exiger que la France, à travers l’Union française, assure l’intégralité de la défense et de la représentation extérieure des États indochinois associés. Or ceci entre en contradiction avec les accords passés avec Hô Chi Minh l’année précédente. Les hauts fonctionnaires responsables de l’Indochine apparaissent souvent bien conscients de l’impasse dans laquelle on s’engage, alors que la prochaine indépendance indienne bouleverse la situation en Asie.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1935 – Tome I (16 janvier – 23 mars)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1936 – Tome I (1er janvier – 31 mars)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1938 – Tome VI (1er décembre 1938 – 31 janvier 1939)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1935 – Tome II (24 mars – 31 mai)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1921 – Tome II (1er juillet – 31 décembre)

Ministère des Affaires étrangères

Ce volume offre 511 documents sur la politique extérieure de la France pendant le second semestre de 1921, politique qu’Aristide Briand dirige depuis le début de l’année. À l’égard de l’Allemagne, la politique de sanction fait progressivement place à une politique de négociation. Les accords de Wiesbaden, début octobre, permettent un moment d’espérer une solution à l’amiable du problème des réparations.
Mais quelques jours plus tard, la décision prise par la SDN de partager la Haute-Silésie entre la Pologne et l’Allemagne est suivie d’une nouvelle et grave détérioration des relations internationales. L’opinion allemande ressent le partage comme une injustice. Le rapprochement franco-allemand, à peine ébauché, est arrêté et la bonne entente franco-britannique, que Briand avait restaurée, compromise.
Dans le bassin danubien, où la situation n’est pas encore totalement stabilisée, la diplomatie française s’emploie avec efficacité à désamorcer les crises. En Europe orientale les affaires sont plus calmes; la paix est revenue entre Polonais et Soviétiques; Paris se soucie toutefois de l’éventualité d’un rapprochement germano-soviétique. Au Levant, le difficile règlement de l’héritage ottoman contribue à aggraver la détérioration du climat entre Paris et Londres. Briand entreprend de redresser la position diplomatique de la France, d’abord en allant en personne, en novembre, à la conférence du désarmement convoquée à Washington par le président américain; son espoir de ranimer l’amitié franco-américaine est déçu. En décembre, il va à Londres rencontrer Lloyd George, espérant rétablir l’entente franco-britannique. Le Premier britannique a en tête un nouveau projet de reconstruction économique et d’apaisement politique en Europe, incluant l’Allemagne et même la Russie. L’affaire sera débattue en janvier 1922 à la conférence internationale que l’on décide de réunir à Cannes.
L’année 1921 se termine donc sur des incertitudes.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1936 – Tome III (19 juillet – 19 novembre 1936) – Réimpression

Ministère des Affaires étrangères

Guerre d’Espagne, effritement du système militaire français, arrogance nazie à l’occasion des Jeux olympiques, proclamation de l’axe Rome-Berlin, annonce du pacte germano-japonais, les ombres croissent sur le monde en ce deuxième semestre de l’année 1936. « Les périls qui existent aujourd’hui ne sont pas propres à la France et à Allemagne... Il paraît impossible de cantonner ou de diviser la paix » déclare Léon Blum, président du Conseil, à la conférence de Londres sur l’Espagne. Il ne peut pourtant se faire entendre et se résigne à adopter la non-intervention.
Les 514 documents réunis dans ce volume en 1964 par Pierre Renouvin n’ont rien perdu de leur pertinence. Extraits des archives des Affaires étrangères, des Armées, des Finances ainsi que des papiers personnels de deux diplomates de premier plan, René Massigli, directeur politique adjoint du ministère des Affaires étrangères, et Jacques Fouques-Duparc, chef de cabinet du ministre, étayés par un apparat critique précis, ils donnent de la politique française une vision saisissante où se confrontent les points de vue des décideurs et des observateurs.
Pierre Renouvin (1893-1974), doyen de la faculté des lettres de Paris de 1955 à 1958, est notamment l’auteur de Introduction à l’histoire des relations internationales, La Première guerre mondiale, La Question d’Extrême-Orient, 1840-1940. Il a dirigé aux éditions Hachette une Histoire des relations internationales en huit volumes (rééditée en 1994).
Restricted access

Documents diplomatiques français

1947 – Annexes (10 mars – 15 décembre)

Ministère des Affaires étrangères

Les deux réunions du Conseil des ministres des Affaires étrangères qui se tinrent à Moscou en mars-avril et à Londres en novembre-décembre 1947 furent absolument cruciales, et pour l’évolution de la question allemande, et pour la cristallisation de la Guerre froide. Au cours de ces conférences, en effet, l’opposition entre l’URSS d’une part, les États-Unis et la Grande-Bretagne de l’autre, devint à la fois évidente et définitive, et les ambiguïtés de l’année 1946 furent levées. Du coup le problème allemand se révéla insoluble: le processus de division de l’Allemagne était dès lors enclenché.
En ce qui concerne la France, elle avait essayé tout au long de l’année 1946 de maintenir une attitude de neutralité dans l’opposition Est-Ouest grandissante. Mais à partir de la conférence de Moscou, déçue par le refus de l’URSS de soutenir ses revendications concernant l’Allemagne, et inquiète de la détérioration générale de la situation en Europe, elle se rapprocha de plus en plus de Washington et de Londres: les camps de la Guerre froide commençaient à se mettre en place.
C’est dire l’intérêt des comptes rendus des séances de ces deux réunions du Conseil des ministres des Affaires étrangères rassemblés ici. Ils constituent le complément indispensable des deux volumes de documents consacrés à l’année 1947.