Search Results

You are looking at 1 - 3 of 3 items for

  • Author or Editor: Émilie Willaert x
Clear All Modify Search
Restricted access

Gilbert Noël and Émilie Willaert

Les années Pompidou (1962-1974) sont celles de la « révolution silencieuse » (M. Debatisse) et du lancement de la Politique agricole commune (PAC). La France décide de relever un défi multiforme – économique, social et politique – et de miser sur la constitution d’un Marché commun agricole dans l’intérêt de ses producteurs et de l’économie générale.
Georges Pompidou participe activement à ce mouvement. La modernisation de l’agriculture, la rénovation rurale et la concertation avec les organisations professionnelles sont ses trois principales préoccupations. Il s’évertue à les faire prévaloir de manière pragmatique. Premier ministre, il est responsable de la mise en œuvre des lois d’orientation agricole de 1960 et 1962 et de la défense des intérêts de la France à Bruxelles. Président de la République, il s’efforce de compléter des acquis en impulsant une approche nationale de cohésion territoriale. Et il manifeste sa volonté de maintenir des liens étroits avec les représentants de la profession.
Cet ouvrage rassemble des matériaux – principalement des textes de discours et des archives issues du fonds de la présidence de la République de Georges Pompidou – qui permettent d’analyser le contenu et la stratégie de Georges Pompidou sur la question agricole et rurale française placée dans un contexte international. Un classement thématique et chronologique commenté des documents ainsi que des annexes, fournissent des éléments complémentaires pour l’étude de l’histoire de la France rurale et de la position de la France dans le processus d’élaboration de la PAC au cours de cette période.
Restricted access

Gilbert Noël and Émilie Willaert

Les années Pompidou, tant à Matignon qu’à l’Élysée, furent celles d’importantes mutations qui s’inscrivent dans le contexte des Trente Glorieuses et qui, assumées et voulues parfois même par l’État, affectent en profondeur l’agriculture et le monde rural.
Les campagnes sont au cœur des préoccupations de Georges Pompidou. Ses origines familiales, son action en tant que député du Cantal mais aussi l’importance politique des ruraux dans la France des années 1960 et 1970 apparaissent essentielles pour comprendre cet attachement. Au niveau national, les Gouvernements successifs sont préoccupés par le développement d’outils destinés à moderniser le secteur de l’agriculture et consentent des efforts qui portent notamment sur le crédit agricole et sur l’enseignement. Dans les débats européens également, les questions agricoles occupent une place de tout premier ordre en cette période d’élaboration de la Politique agricole commune.
Confrontant les analyses des universitaires et les témoignages des acteurs de l’époque, cet ouvrage aborde les mutations que connaissent les campagnes à travers une dimension régionale et retrace, pour la première fois, la vision de Georges Pompidou sur le monde des campagnes, d’un point de vue politique, mais aussi économique, social et culturel, voire esthétique.
Il rassemble les Actes du colloque organisé par l’Association Georges Pompidou, au Conseil général d’Aurillac, les 8 et 9 juin 2006, sous la direction de Gilbert Noël et d’Émilie Willaert.
Restricted access

Un projet pour l’Europe

Georges Pompidou et la construction européenne

Series:

Eric Bussière and Émilie Willaert

À la différence de son prédécesseur, Charles de Gaulle, Georges Pompidou a appréhendé le projet européen non seulement dans sa relation avec le fait national, mais également en lui-même. L’originalité de sa pensée est présentée dans cet ouvrage qui réunit ses interventions publiques mais aussi une large sélection de documents issus des archives de la Présidence de la République, annotés par Georges Pompidou et souvent inédits.
Dès l’époque de la crise de la chaise vide, en 1965, Georges Pompidou constate que l’insertion de la France dans la Communauté est un processus irréversible sur lequel il faut s’appuyer. C’est ce qu’il cherche à faire en associant l’intérêt national dont il avait la charge au potentiel offert par la Communauté. Il le fait dans le domaine économique et monétaire, en politique étrangère, hautement symboliques des rapports de force avec l’Amérique, en impulsant de nouvelles politiques communes. Il rejoint cependant le Général en cherchant à promouvoir une « Europe européenne », ce qui le conduit à émettre des réserves quant aux évolutions institutionnelles souhaitées par les partenaires de la France.
Cet ouvrage montre également que la démarche de Georges Pompidou relève d’une vision fort ancienne de l’identité européenne, fondée sur la conscience de l’existence d’une civilisation commune. De cette vision, découle une ligne d’action spécifique et une démarche européenne originale appuyée sur la volonté d’échapper à tout déterminisme, et à ne s’engager que dans un projet totalement assumé. Georges Pompidou était bien porteur d’un projet pour l’Europe.