Search Results

You are looking at 1 - 10 of 12 items for

  • Author or Editor: Éric Bussière x
Clear All Modify Search
Restricted access

Edited by Eric Bussière

Cette collection a été conçue comme représentative des travaux du Labex (laboratoire d’excellence) EHNE, « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe », créé en 2012. Renonçant à une approche dominée par les dimensions politique et institutionnelle, EHNE appréhende l’histoire selon une démarche thématique recouvrant une large palette de champs qu’elle saisit dans leurs évolutions autonomes. Elle revêt une dimension globale en ce qu’elle cherche à comprendre les transversalités et les modes d’interaction existant entre ces champs en vue d’une interprétation d’ensemble.

Les travaux du Labex EHNE s’articulent ainsi autour de sept axes : « L’Europe comme produit de la civilisation matérielle », « L’Europe dans une épistémologie du politique », « L’humanisme européen ou la construction d’une Europe « pour soi » entre affirmation et crise identitaires », « L’Europe, les européens et le monde », « L’Europe des guerres et des traces de guerre », « Genre et identités européennes », « Traditions nationales, circulations et identités dans l’art européen ».

La collection « Pour une histoire nouvelle de l’Europe » réunit les travaux, monographies, colloques ou tables rondes, issus des travaux d’EHNE. Ces derniers se veulent des contributions et synthèses partielles constitutives d’une entreprise d’ensemble se développant sur plusieurs années.

Restricted access

Un projet pour l’Europe

Georges Pompidou et la construction européenne

Series:

Eric Bussière and Émilie Willaert

À la différence de son prédécesseur, Charles de Gaulle, Georges Pompidou a appréhendé le projet européen non seulement dans sa relation avec le fait national, mais également en lui-même. L’originalité de sa pensée est présentée dans cet ouvrage qui réunit ses interventions publiques mais aussi une large sélection de documents issus des archives de la Présidence de la République, annotés par Georges Pompidou et souvent inédits.
Dès l’époque de la crise de la chaise vide, en 1965, Georges Pompidou constate que l’insertion de la France dans la Communauté est un processus irréversible sur lequel il faut s’appuyer. C’est ce qu’il cherche à faire en associant l’intérêt national dont il avait la charge au potentiel offert par la Communauté. Il le fait dans le domaine économique et monétaire, en politique étrangère, hautement symboliques des rapports de force avec l’Amérique, en impulsant de nouvelles politiques communes. Il rejoint cependant le Général en cherchant à promouvoir une « Europe européenne », ce qui le conduit à émettre des réserves quant aux évolutions institutionnelles souhaitées par les partenaires de la France.
Cet ouvrage montre également que la démarche de Georges Pompidou relève d’une vision fort ancienne de l’identité européenne, fondée sur la conscience de l’existence d’une civilisation commune. De cette vision, découle une ligne d’action spécifique et une démarche européenne originale appuyée sur la volonté d’échapper à tout déterminisme, et à ne s’engager que dans un projet totalement assumé. Georges Pompidou était bien porteur d’un projet pour l’Europe.
Restricted access

Series:

Edited by Éric Bussière and Enrique Moradiellos

Actas del seminario doctoral de verano, «Memorias y Lugares de Memoria de Europa», organizado por la Fundación Academia Europea de Yuste con la colaboración de la Red SEGEI en el Real Monasterio de Yuste y Palacio de Carlos V, en Extremadura, España (del 6 al 9 de julio de 2009).
Actes du séminaire doctoral d’été « Mémoires et lieux de mémoire en Europe » organisé par la Fondation Académie européenne de Yuste avec la collaboration du réseau SEGEI, au Monastère royal de Yuste et palais de Charles Quint en Estrémadure, Espagne (du 6 au 9 juillet 2009).
Proceedings of the doctoral summer seminar, «Memories and Places of Memory of Europe», organised by the European Academy of Yuste Foundation in cooperation with the SEGEI network, in the Royal Monastery of Yuste and Palace of Charles V, in Extremadura, Spain (from 6 th to 9 th July 2009).
Restricted access

Series:

Éric Bussière and Pauline Massis Desmarest

Directeur de cabinet du Premier ministre Georges Pompidou, Commissaire au plan, plusieurs fois ministre, mais aussi directeur général du marché intérieur à Bruxelles à trente-trois ans et premier président français de la Commission européenne, François-Xavier Ortoli (1925–2007) représente une personnalité profondément originale au sein des élites politiques françaises de la deuxième moitié du XXe siècle. Après avoir combattu les Japonais en Indochine – son pays de jeunesse – en 1944 et 1945, il promeut l’ouverture internationale et la modernisation de l’économie française comme jeune fonctionnaire au ministère des Finances, puis à la Commission européenne entre 1958 et 1961. La France, l’Europe, le monde sont dès lors au cœur de ses préoccupations et de son action, tant auprès de Georges Pompidou jusqu’en 1972, qu’à la Commission européenne jusqu’en 1984, ou à travers des canaux institutionnels multiples par la suite.

C’est Ortoli lui-même qui parle dans le présent ouvrage où transparaît son goût pour l’analyse prospective. Les textes ici réunis rendent compte de la dimension spécifiquement européenne de sa pensée. Prises de position publiques, notes de réflexion ou de travail mais aussi correspondances révèlent le fonctionnement interne de la Commission ou mettent en avant des initiatives longtemps ignorées d’Ortoli comme Commissaire européen.

Restricted access

Series:

Edited by Alain Beltran, Éric Bussière and Giuliano Garavini

Au-delà des deux dates charnières de 1973 et 1979, il importe de considérer les évolutions qui ont touché l’Europe de l’ouest comme des mutations nécessaires dans un monde de moins en moins bipolaire. À travers ses épreuves et ses hésitations, la Communauté européenne construit malgré tout un parcours original dans le domaine énergétique. Consciente de ses faiblesses, elle n’a pas toutes les armes pour dépasser ses contradictions. Mais la période 1960/1980 lui permet au moins de poser les bases de solutions adaptées aux réalités du Vieux Continent.

Restricted access

Milieux économiques et intégration européenne au XXe siècle

La crise des années 1970 – De la conférence de La Haye à la veille de la relance des années 1980

Éric Bussière, Michel Dumoulin and Sylvain Schirmann

Croisant les interventions de jeunes chercheurs et d’historiens et économistes plus confirmés, cet ouvrage revisite une période dont la connaissance est utile à celle de l’Europe en crise d’aujourd’hui.
À La Haye, en décembre 1969, la construction européenne est relancée dans la direction des unions politique et monétaire. Cinq ans plus tard, le premier choc pétrolier affecte durablement les économies occidentales et révèle combien le projet européen est fragile. Mais la crise est aussi la matrice d’une nouvelle relance. Plus ambitieuse, sa maturation lente et difficile débouche, au début des années 1980, sur l’annonce d’avancées qui s’avèreront essentielles.
Restricted access

Europe organisée, Europe du libre-échange ?

Fin XIXe siècle – Années 1960

Éric Bussière, Michel Dumoulin and Sylvain Schirmann

L’architecture économique de l’Europe a toujours suscité le débat parmi les acteurs économiques et sociaux. De la révolution industrielle aux années 1960, la mise en place d’une Europe économique a opposé les tenants d’une Europe organisée aux partisans du libre-échange.
Choisissant de croiser les interventions de jeunes chercheurs et d’historiens plus confirmés, cet ouvrage tente de faire le point sur ces approches. Se situant résolument dans la longue durée, il s’interroge sur les racines de l’identité économique de l’Union européenne et du marché unique. La dizaine de contributions qui composent ce volume porte un regard neuf sur ces éléments : les auteurs abordent ainsi clairement la problématique de l’approfondissement de la construction européenne à travers l’intégration économique, et apportent une contribution décisive à la question des inflexions et des ruptures dans le processus historique.
Restricted access

Series:

Edited by Eric Bussière, Olivier Dard and Geneviève Duchenne

Francis Delaisi (1873–1947) n’a jamais fait l’objet d’un ouvrage. Pourtant, son nom est régulièrement cité par ses contemporains et des épisodes de sa biographie sont abordés par des historiens aux spécialités très différentes. Il faut y voir le reflet d’un itinéraire éclaté, pour le moins déroutant mais dont ce collectif restitue la part de cohérence. Jeune étudiant dreyfusard, Delaisi s’impose avant 1914 comme une figure marquante du syndicalisme révolutionnaire et se fait remarquer par des essais virulents contre les « maîtres de la France » et les « marchands de canons ». En lutte contre les élites et aux marges du système, Delaisi le pénètre au lendemain du premier conflit mondial en devenant, grâce à un essai remarqué sorti en 1929, Les Deux Europe, un expert en économie reconnu par les institutions françaises et internationales et un défenseur de la cause européenne. En 1936, le Front populaire redonne de la vigueur au polémiste. Il édite alors sous l’égide du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes La Banque de France aux mains des deux cents familles. Mais Delaisi demeure un pacifiste convaincu. La défaite ouvre la dernière phase d’un parcours qui s’achève dans le collaborationnisme. Au final, l’itinéraire de Delaisi se lit comme le produit d’un parcours franco-français mais aussi européen, illustrant un souci écriture d’une nouvelle histoire de l’Europe.
Restricted access

Euroclio

Etudes et Documents / Studies and Documents

Edited by Michel Dumoulin, Eric Bussière and Antonio Varsori

«Euroclio» is a scientific and editorial project, a network of research institutions and researchers, and an ideas forum. «Euroclio» as an editorial project consists of two aspects: the first concerns studies and documents, the second concerns tools. Both are aimed at making the results of research more accessible, and also at opening up paths through the history of European construction/integration/unification.
The «Euroclio» series meets a dual objective:
– to provide reference tools for research,
– to provide a platform for this research in terms of the publication of results.
The series thus consists of two sub-series that satisfy these requirements: the «Études et Documents» (Studies and Documents) series and the «Références» (References) series. These two series are aimed at general libraries and/or university history departments, teachers and researchers, and in certain cases, specific professional circles.

The «Études et Documents» series consists of monographs, collections of articles, conference proceedings, and collections of texts with notes for teaching purposes.

The «Références» series consists of bibliographies, guides and other tools. It thus contributes to the creation of a database making up a «Permanent catalogue of sources and bibliographies on European construction».
Restricted access

Edited by Eric Bussière, Michel Dumoulin and Sylvain Schirmann

Studies in international relations, particularly historical, stem from the changing face of diplomacy over time, where the deeper forces at play, such as those once defined by Pierre Renouvin, are taken into account. Individual states, and those who define and implement their policies, are placed at the heart of global life. According to this concept, countries pursue a course of action by taking advantage of the most diverse range of tools they can rely on, such as economic or cultural resources, which act alone or interact with others.

The study of international relations grew into different fields of analysis during the 20 th century, but it is now subject to a new scrutiny in this era of globalisation. This concept, which coincides with the development of neo-liberal analysis since the 1980s, reveals a new awareness about the increased number of actors NGOs and multinational companies, for example but also the large autonomy they enjoy when it comes to action.

This series aims to portray these new perspectives and their impact on current research. Without casting aside studies in international relations that focus on states, it tries to better understand the diverse range of factors that play out on the world stage and how they relate to each other from the high stakes in sport to the use of colonial memory. This series targets academics and analysts who wish to apply 20 th century history to contemporary thought.