Search Results

You are looking at 1 - 6 of 6 items for

  • Author or Editor: Catherine Mayaux x
Clear All Modify Search
Restricted access

Lettres de Paul Claudel à Jean Paulhan (1925-1954)

Correspondance présentée et annotée par Catherine Mayaux

Catherine Mayaux

La correspondance qu’échangèrent Jean Paulhan et Paul Claudel commence significativement à la mort de Jacques Rivière en 1925, au moment où Jean Paulhan succède à ce dernier à la direction de la N.R.F. La polémique autour des dernières années de la vie de Jacques Rivière occupe d’ailleurs une place importante dans les premiers propos des épistoliers. Cette correspondance est aussi traversée de tensions cycliques qui lui donnent tout son sel: Claudel bascule dans une franche hostilité à l’égard de la N.R.F. quand sa ligne éditoriale ne lui convient plus, et il le fait savoir vertement; Paulhan s’efforce avec diplomatie de ramener vers sa revue le prestigieux dramaturge, tout en tentant de préserver l’ouverture d’esprit et l’apolitisme de la N.R.F. Ces lettres reflètent aussi le bouillonnement intellectuel de l’entre-deux-guerres et de l’après-guerre; l’histoire de la N.R.F. s’y retrace en filigrane; on y voit émerger un pan nouveau de l’écriture claudélienne, celui de l’œuvre exégétique.
L’apparat critique proposé par Catherine Mayaux souligne l’extraordinaire créativité du Claudel de la maturité, met en lumière l’importance des liens, parfois orageux, du poète avec la N.R.F. et son Directeur – figure étroitement liée à la sienne –, et insiste, plus largement, sur ses relations avec les milieux littéraires et diplomatiques de son époque.
Restricted access

Saint-John Perse lecteur-poète

Le lettré du monde occidental

Catherine Mayaux

Restricted access

France-Japon : regards croisés

Échanges littéraires et mutations culturelles

Catherine Mayaux

Restricted access

Edited by Catherine Mayaux

« Littératures de langue française » se propose de promouvoir les recherches sur les auteurs, courants et grandes aventures littéraires qui ont marqué la France et le monde francophone du XIXe siècle jusqu’à nos jours. S’intéressant de manière privilégiée au renouvellement des formes d’écriture et des genres littéraires qui caractérise cette période, elle accueille des études qui abordent auteurs et textes de manière scientifique et originale, selon des méthodes critiques qui recourent à ou concilient herméneutique, approche génétique et archivistique, approche poéticienne. Le roman, le théâtre et la poésie jusqu’à l’extrême-contemporain, mais aussi l’essai ou l’exégèse intéressent cette collection de même que des problématiques et thématiques transversales, abordées éventuellement de manière pluridisciplinaire, qui envisagent l’évolution et la transformation des formes littéraires. La collection accorde une place particulière à la littérature francophone, provenant d’aires traditionnellement francophones ou d’auteurs ayant adopté la langue française pour langue de création.

Monographies, actes de colloques ou journées d’études, thèses de doctorat, publication d’inédits et éditions critiques trouvent leur place dans cette collection et manifestent le caractère innovant de la recherche littéraire dans le domaine contemporain.

Restricted access

Series:

Catherine Mayaux

Les travaux rassemblés dans cet ouvrage étudient la représentation ou l’imaginaire muséographique d’écrivains de la fin du XIXe siècle à l’époque contemporaine. Ils interrogent la manière dont la réflexion sur le musée croise les préoccupations d’un écrivain et interagit avec sa création. Selon quelles lignes de force un écrivain invente-t-il de toutes pièces une forme muséographique ou reconfigure-t-il le musée qu’il a parcouru ? Comment parfois défait-il symboliquement l’institution muséale que ses références ou ses caprices rendent tout à coup plastique et délégitiment de sa forme académique? Comment encore nourrit-il son imagination créatrice d’œuvres muséales et (re)crée-t-il son musée par les mots, mots puissamment vivants dans l’esprit du lecteur soumis à tous les pouvoirs de l’ekphrasis et des tropes métamorphiques du réel ? Comment la littérature travaille-t-elle à une autre forme de patrimonialisation de l’art, à l’élaboration d’une autre histoire de l’art, qui déjoue les académismes historiques et les contraintes institutionnelles ? Telles sont les questions auxquelles répondent les études proposées, à partir d’exemples variés d’auteurs majeurs des XIXe et XXe siècles.

Restricted access

Poésie et Liturgie

XIX e -XX e siècles

Martine Bercot and Catherine Mayaux