Search Results

You are looking at 1 - 2 of 2 items for

  • Author or Editor: Cathy Fourez x
Clear All Modify Search
Restricted access

Quand le délit est dans le texte

Le genre policier, une littérature de l’excès ?

Cathy Fourez, Victor Martinez and Raphaël Villatte

Cet ouvrage rassemble différentes réflexions sur les formes et les représentations de la violence aujourd’hui : dans le domaine du genre policier (mexicain, américain, australien), à partir de récits de vie collectés en milieu carcéral ou encore à travers le regard d’auteurs contemporains (Paco Ignacio Taibo II, Jérôme Leroy, Claude Mesplède, Claudie Guimet).
Ces travaux font surgir la notion de « délit » dans ses multiples déclinaisons : les délits du texte (la subversion des codes policiers), dans le texte (la fictionnalisation du crime) et hors du texte (la barbarie ordinaire). L’ensemble constitue une rigoureuse radiographie de la violence et de ses figures extrêmes dans les sociétés des XX e et XXI e siècles.
Restricted access

Norah Dei-Cas Giraldi, Fatiha Idmhand and Cathy Fourez

À l’heure où se renforcent les frontières politiques, idéologiques, et où la justice est souvent dépassée par le nombre de crimes de guerre, les lieux où la barbarie s’exerce se multiplient, se globalisent au rythme d’une mondialisation frénétique, sous des formes inédites, avec une ampleur inquiétante, spectaculaire, normalisée par « la banalisation du mal ». La barbarie d’aujourd’hui se décline comme si aucune leçon n’avait été tirée du passé.
Cet ouvrage cherche à analyser la complexe notion de barbarie et veut comprendre les raisons pour lesquelles elle ne cesse de se diversifier et de s’étendre. Résultat d’un programme de recherches (2006-2008) mené au laboratoire CECILLE (Université de Lille) portant sur les lieux et figures de la barbarie, ce volume réunit les contributions de chercheurs et d’artistes européens ou d’autres continents, dans une perspective interdisciplinaire. Écrivains, artistes plasticiens, critiques littéraires, sociologues et historiens, respectueux des différences et sans craintes des contrastes, dialoguent et dressent un passionant réquisitoire contre les non-dits de l’Histoire.