Search Results

You are looking at 1 - 4 of 4 items for

  • Author or Editor: Cathy Fourez x
Clear All Modify Search
Restricted access

Edited by Cathy Fourez and Michèle Guillemont

Este libro presenta periodismos de los extremos latinoamericanos: de América del Norte (México) y América del Sur (Argentina). Los autores son escritores y/o periodistas en plena actividad, reconocidos en su país por su exigencia profesional y su talento, por su respeto al pluralismo de las ideas y algunos, por el riesgo que toman al investigar y al escribir. Dicho volumen consta de algunas crónicas metatextuales que tratan de definir el periodismo escrito hoy, en sus aspectos estéticos y éticos, y que reflexionan sobre la historia del género practicado en Argentina y México a través de experiencias personales. Algunos artículos, por otro lado, apuntan hacia el propio proceso de creación de una narración periodística. Revelan memorias singulares que cuestionan desde lo íntimo la verdad histórica, escriben contra la "cobertura" de hechos sanguinarios relacionados con el crimen organizado, indagan la violencia institucional que tortura y mata, develan el trauma mental y corporal heredado de los regímenes represivos, denuncian un sistema patriarcal, evidencian la relojería de la desigualdad de género, disecan el diálogo conflictivo entre la modernización a ultranza de la sociedad y el radicalismo de ciertas costumbres ancestrales. Otros rescatan relatos de esperanza mediante la potencia cultural de pensadores, creadores y soñadores. Porque en los nuevos periodismos latinoamericanos todo no es sólo violencia. Arraigados en la crónica que descubre mundos, revisten un cariz aventurero por la manera de mirarlos, experimentarlos, reportarlos. Inventan el espacio para, libremente, interpretar, divulgar y discutir aconteceres culturales que van desde las Humanidades a la Ciencia pasando por todas las artes.

Restricted access

Arts et journalisme

Une rencontre à l'épreuve du réel

Edited by Cathy Fourez and Michèle Guillemont

Le journalisme narratif – genre qui naît et s’impose en Argentine (Operación masacre, Rodolfo Walsh, 1957) et aux États-Unis (De Sang froid, Truman Capote, 1966) – connaît actuellement une extension remarquable, notamment en Amérique Latine et dans le monde anglo-saxon. En puisant dans les instruments des arts textuels et visuels pour informer, ce journalisme semble échapper au formatage des entreprises médiatiques, à l’homogénéisation d’une parole dominante et centralisée, et cherche à rénover et diversifier les lectures du monde. Dans un siècle où l’information doit, avant d’informer, être rapide, brève, percutante jusqu’à la déformation, le présent ouvrage propose, à partir de divers champs disciplinaires, une réflexion sur la porosité entre « journalisme narratif » et « arts » et examine comment leurs rencontres – parfois conflictuelles – se transforment à leur tour en contre-médias pour récupérer la place d’instruction et de dénonciation que les principaux organes médiatiques ont désertée. Les travaux de ce volume analysent le processus complexe du passage de l’enquête de terrain à sa retranscription et interprétation, depuis un journalisme, des créations visuelles et des récits fictionnels qui défendent l’expérience intime de l’investigation et qui s’emparent des outils des arts (cinéma, photographie…) et de la narration littéraire pour donner une lecture fouillée et plus lisible du réel.

Restricted access

Quand le délit est dans le texte

Le genre policier, une littérature de l’excès ?

Cathy Fourez, Victor Martinez and Raphaël Villatte

Cet ouvrage rassemble différentes réflexions sur les formes et les représentations de la violence aujourd’hui : dans le domaine du genre policier (mexicain, américain, australien), à partir de récits de vie collectés en milieu carcéral ou encore à travers le regard d’auteurs contemporains (Paco Ignacio Taibo II, Jérôme Leroy, Claude Mesplède, Claudie Guimet).
Ces travaux font surgir la notion de « délit » dans ses multiples déclinaisons : les délits du texte (la subversion des codes policiers), dans le texte (la fictionnalisation du crime) et hors du texte (la barbarie ordinaire). L’ensemble constitue une rigoureuse radiographie de la violence et de ses figures extrêmes dans les sociétés des XX e et XXI e siècles.
Restricted access

Norah Dei-Cas Giraldi, Fatiha Idmhand and Cathy Fourez

À l’heure où se renforcent les frontières politiques, idéologiques, et où la justice est souvent dépassée par le nombre de crimes de guerre, les lieux où la barbarie s’exerce se multiplient, se globalisent au rythme d’une mondialisation frénétique, sous des formes inédites, avec une ampleur inquiétante, spectaculaire, normalisée par « la banalisation du mal ». La barbarie d’aujourd’hui se décline comme si aucune leçon n’avait été tirée du passé.
Cet ouvrage cherche à analyser la complexe notion de barbarie et veut comprendre les raisons pour lesquelles elle ne cesse de se diversifier et de s’étendre. Résultat d’un programme de recherches (2006-2008) mené au laboratoire CECILLE (Université de Lille) portant sur les lieux et figures de la barbarie, ce volume réunit les contributions de chercheurs et d’artistes européens ou d’autres continents, dans une perspective interdisciplinaire. Écrivains, artistes plasticiens, critiques littéraires, sociologues et historiens, respectueux des différences et sans craintes des contrastes, dialoguent et dressent un passionant réquisitoire contre les non-dits de l’Histoire.