Search Results

You are looking at 1 - 4 of 4 items for

  • Author or Editor: Gilbert Noël x
Clear All Modify Search
Full access

Gilbert Noël

La collaboration franco-allemande est une donnée importante de la construction européenne. Elle s'est développée dès les années 50 dans le cadre d'un projet d'organisation de l'Europe agricole qui a abouti à la mise en place d'une politique agricole commune.
Conçue sous la forme d'une coopération bilatérale susceptible d'être étendue, elle repose sur la recherche d'une stratégie commerciale pour les produits agricoles européens et sur une certaine conception de l'«Europe verte».
Cette étude montre que l'agriculture a été un facteur du rapprochement franco-allemand. Elle présente le cheminement d'une idée développée à l'époque du «pool vert» par les milieux professionnels des deux pays pour instaurer une communauté d'intérêts et l'attitude des milieux officiels.
Cet ouvrage aborde un aspect méconnu des relations économiques franco-allemandes basées sur la recherche d'un certain partenariat difficile à définir.
Full access

Le Conseil de l'Europe et l'agriculture

Idéalisme politique européen et réalisme économique national (1949-1957)

Gilbert Noël

L'Assemblée consultative du Conseil de l'Europe a apporté une contribution importante au débat pour la mise en place d'une communauté agricole européenne au cours des années 1950. Ses recommandations et les travaux de sa Commission spéciale de l'agriculture ont permis d'envisager la constitution d'un «pool vert».
Une étude de son approche interne par une analyse des instruments dont elle se dote et des relations que ses membres entretiennent avec des partenaires potentiels, en particulier les organisations internationales comme l'OECE et les instances professionnelles, permet de mesurer la difficulté de transposer des projets économiques sur le plan politique. Et elle fournit un exemple pour une réflexion sur l'interaction entre la politique et l'économie, entre la perspective «européenne» et la vision «nationale».
Cet ouvrage est une contribution pour une meilleure connaissance des mécanismes qui ont déterminé les orientations de la construction européenne en matière agricole. Sa présentation des prises de position des parlementaires européens montre l'importance du facteur humain comme élément moteur ou comme frein d'un processus de rapprochement économique et fait ressortir des enjeux liés à la spécificité de l'agriculture et à des divergences d'intérêts dans un contexte national et international.
Full access

Gilbert Noël and Émilie Willaert

Les années Pompidou (1962-1974) sont celles de la « révolution silencieuse » (M. Debatisse) et du lancement de la Politique agricole commune (PAC). La France décide de relever un défi multiforme – économique, social et politique – et de miser sur la constitution d’un Marché commun agricole dans l’intérêt de ses producteurs et de l’économie générale.
Georges Pompidou participe activement à ce mouvement. La modernisation de l’agriculture, la rénovation rurale et la concertation avec les organisations professionnelles sont ses trois principales préoccupations. Il s’évertue à les faire prévaloir de manière pragmatique. Premier ministre, il est responsable de la mise en œuvre des lois d’orientation agricole de 1960 et 1962 et de la défense des intérêts de la France à Bruxelles. Président de la République, il s’efforce de compléter des acquis en impulsant une approche nationale de cohésion territoriale. Et il manifeste sa volonté de maintenir des liens étroits avec les représentants de la profession.
Cet ouvrage rassemble des matériaux – principalement des textes de discours et des archives issues du fonds de la présidence de la République de Georges Pompidou – qui permettent d’analyser le contenu et la stratégie de Georges Pompidou sur la question agricole et rurale française placée dans un contexte international. Un classement thématique et chronologique commenté des documents ainsi que des annexes, fournissent des éléments complémentaires pour l’étude de l’histoire de la France rurale et de la position de la France dans le processus d’élaboration de la PAC au cours de cette période.
Full access

Gilbert Noël and Émilie Willaert

Les années Pompidou, tant à Matignon qu’à l’Élysée, furent celles d’importantes mutations qui s’inscrivent dans le contexte des Trente Glorieuses et qui, assumées et voulues parfois même par l’État, affectent en profondeur l’agriculture et le monde rural.
Les campagnes sont au cœur des préoccupations de Georges Pompidou. Ses origines familiales, son action en tant que député du Cantal mais aussi l’importance politique des ruraux dans la France des années 1960 et 1970 apparaissent essentielles pour comprendre cet attachement. Au niveau national, les Gouvernements successifs sont préoccupés par le développement d’outils destinés à moderniser le secteur de l’agriculture et consentent des efforts qui portent notamment sur le crédit agricole et sur l’enseignement. Dans les débats européens également, les questions agricoles occupent une place de tout premier ordre en cette période d’élaboration de la Politique agricole commune.
Confrontant les analyses des universitaires et les témoignages des acteurs de l’époque, cet ouvrage aborde les mutations que connaissent les campagnes à travers une dimension régionale et retrace, pour la première fois, la vision de Georges Pompidou sur le monde des campagnes, d’un point de vue politique, mais aussi économique, social et culturel, voire esthétique.
Il rassemble les Actes du colloque organisé par l’Association Georges Pompidou, au Conseil général d’Aurillac, les 8 et 9 juin 2006, sous la direction de Gilbert Noël et d’Émilie Willaert.