Search Results

You are looking at 1 - 2 of 2 items for

  • Author or Editor: Muriel Andrin x
Clear All Modify Search
Restricted access

Maléfiques

Le Mélodrame filmique américain et ses héroïnes (1940–1953)- Deuxième tirage

Muriel Andrin

Larmes, sacrifices, pathos. Le Mélodrame a longtemps été réduit à ces termes, uniquement considéré comme objet d’analyse une fois intégré dans une politique auteuriste. Pourtant, et peut-être paradoxalement, le genre tire également de ses racines théâtrales un principe fondateur : « le mal est moteur de l’action ». Cet ouvrage reconsidère le Mélodrame à partir de cette idée en proposant un nouveau sous-genre, le Mélodrame Maléfique, qui s’articule autour d’un personnage principal : l’héroïne maléfique.
Emblématique de l’état d’esprit qui règne aux États-Unis dans les années 1940 et qui implique la nécessité de dénoncer tous les comportements anti-américains, l’héroïne maléfique est l’illustration parfaite de la prédétermination narrative et stylistique du Mélodrame. Dans la même perspective, elle se définit aussi par une structuration mythique, comme en témoignent des films comme Leave Her to Heaven (John Stahl, 1945) ou Beyond the Forest (King Vidor, 1949). Mais a-t-elle uniquement valeur de contre-exemple ? Quel est l’effet créé par le jeu de stars hollywoodiennes dont le pouvoir d’identification et de fascination semble en contradiction avec les visées moralisatrices du genre ?
Restricted access

Series:

Edited by Dominique Nasta, Muriel Andrin and Anne Gailly

Dans une confrontation inédite des approches francophones et anglo-saxonnes signées par des experts internationalement reconnus aussi bien que par de jeunes chercheurs, Le mélodrame filmique revisité propose d’ouvrir le champ d’études vers de nouvelles perspectives historiques et esthétiques. En effet, le mélodrame souffre, depuis ses débuts cinématographiques, d’une exploitation péjorative qui restreint le « mode mélodramatique » à la manipulation des émotions du public et à une representation excessive sur le plan esthétique. Minimisé, expédié, ce genre mérite pourtant d’être enfin l’objet d’une revalorisation à travers des approaches innovantes et un corpus élargi à la télévision, l’animation et l’internet.
Revisiting Film Melodrama brings forth pioneering French and English-speaking approaches from internationally known experts as well as by young researchers, aiming to broaden the research area through new historical and aesthetic perspectives. Indeed, film melodrama has too often been under-estimated, most surveys having essentially focused on the audience’s emotions and on excessive representations, often neglecting the complexities of the «melodramatic mode». More than ever, melodrama as film genre requires a comprehensive, multi-layered re-appraisal which includes references to the genre at work on television, animation and the internet.