Search Results

You are looking at 1 - 2 of 2 items for

  • Author or Editor: Pascal Griset x
Clear All Modify Search
Restricted access

Georges Pompidou et la modernité

Les tensions de l’innovation, 1962–1974

Pascal Griset

La société française des « années Pompidou » se caractérise par la profondeur et la diversité des mutations qui ont affecté les modes de vie des Français. Induites par la croissance économique, les progrès technologiques et l’avènement de la consommation de masse, ces mutations n’allèrent pas sans tensions et difficultés d’adaptation, soumettant l’État et le président de la République au défi d’en gérer les enjeux.
Loin de tout conservatisme et des tentations dirigistes, Georges Pompidou eut la volonté d’assumer la modernité dans laquelle s’engageait la société française, mais sans pour autant renoncer à l’aiguiller. Qu’il s’agisse d’impulser une adaptation de l’espace national et des services de l’État, d’accompagner l’émergence d’un nouveau quotidien des Français dans leur mobilité, leur logement, leur consommation ou leur rapport à la santé, Georges Pompidou inscrit sa politique dans une volonté de faciliter et d’encourager ces mutations. Tout en étant soucieux de préserver un équilibre entre les responsabilités de l’État et l’autonomie des dynamiques de la société, Georges Pompidou, fidèle à la tradition gaulliste, ne renonça pas à anticiper une modernisation similaire de l’industrie à travers la promotion des technologies nationales.
Confrontant les analyses des universitaires avec les témoignages des acteurs de l’époque, cet ouvrage dresse le portrait d’une France achevant la mutation des Trente Glorieuses ; il retrace l’articulation entre les innovations qui ont marqué la société française et la volonté du Président Pompidou de les orienter.
Cet ouvrage est né du colloque organisé à Paris par l’Association Georges Pompidou les 18 et 19 mars 2005, à l’Assemblée nationale, sous la direction de Pascal Griset. Les textes ont été réunis par Armelle Demagny-Van Eyseren et Émilie Willaert.
Restricted access

De l’atelier au laboratoire / From Workshop to Laboratory

Recherche et innovation dans l’industrie électrique XIXe-XXe siècles / Research and Innovation in Electric Industry 19-20th Centuries

Yves Bouvier, Robert Fox, Pascal Griset and Anna Guagnini

L’objectif de cet ouvrage est d’explorer la variété des cheminements par lesquels les activités innovantes ont fait émerger l’industrie électrique depuis la phase pionnière du milieu du XIX e siècle jusqu’à nos jours. En effet, au cours de la première moitié du XX e siècle, la recherche des innovations est passée d’une activité menée par quelques individus hautement créatifs, la plupart d’entre eux travaillant comme inventeurs indépendants, à une activité portée par des équipes de spécialistes travaillant dans des structures industrielles spécifiquement consacrées à la recherche. Le modèle du laboratoire intégré, dominant dans l’industrie électrique, ne saurait occulter la porosité des structures de recherche qui surent se greffer à d’autres dynamiques (université, agents indépendants, etc.) ainsi que la réalisation, souvent irremplaçable, des expérimentations grandeur nature.
The goal of this book is to explore the variety of ways in which innovative activities were carried out in the electrical industry from its pioneering phase in the mid-19 th century to the present. It is a shared assumption among historians of technology and economic historians alike that during the first half of the 20 th century the mainsprings of innovation shifted from an activity pursued by a few highly creative individuals, most of them working as independent inventors, to one carried out by teams of specialists operating within industry, in structures specifically devoted to research. In electrical technology, as in other fields, the transition was gradual and it has continued to the present day. Laboratories, established in all the main electrical engineering firms, were dominant but many of the advances in electrical technology did not originate from departments designated as laboratories (university, independent agents, etc.).