Search Results

You are looking at 1 - 2 of 2 items for

  • Author or Editor: Violaine Houdart-Merot x
Clear All Modify Search
Restricted access

Violaine Houdart-Merot

Le mythe de Babel continue de fasciner, donnant lieu à des interprétations parfois opposées. Cet ouvrage explore la manière dont les écrivains s’approprient ce mythe de la langue originelle et de la pluralité des langues. Il s’intéresse aussi tout particulièrement aux écritures que nous appelons « babéliennes », c’est-à-dire qui s’inscrivent dans la conscience et surtout dans la mise en œuvre de la diversité linguistique. Ces écritures, habitées par plusieurs langues ou par les variations internes à une langue, concernent au premier chef des écrivains francophones, vivant « en présence » des langues, mais apparaissent également chez des auteurs français aussi différents que Paul Claudel, Denis Roche ou Bernard-Marie Koltès. Se pose alors la question d’une « Babel heureuse » et de ses enjeux, qui sont autant politiques que poétiques.
Ce livre rassemble les actes du séminaire qui s’est tenu à l’Université de Cergy-Pontoise en juin 2005.
Restricted access

Series:

Edited by Violaine Houdart-Merot and Anne-Marie Petitjean

La recherche-création en littérature est un domaine particulièrement innovant, amené à renouveler les études littéraires. Il s’agit non seulement d’aborder la recherche en littérature par la pratique et l’expérimentation, mais de considérer que la littérature est en elle-même recherche : on passe ainsi d’études sur la littérature à des recherches par la littérature. Cette approche est récente dans le domaine de la littérature en France et a débouché sur la création de masters et de doctorats. En revanche, cette discipline est bien plus ancienne aux États-Unis et au Canada, où est née l’expression « recherche-création » pour les différents arts.

La comparaison internationale invite ainsi à identifier un champ de recherche spécifique. Comment se caractérise la « recherche-création » dans le domaine de la littérature ? Quels en sont les enjeux et les fondements théoriques ? À quels débats donnent lieu ces nouvelles pratiques de la recherche ? Répondent-elles aux mêmes finalités dans tous les pays ?

Dans une perspective internationale et comparatiste, cet ouvrage rassemble des contributeurs·rices des États-Unis, du Canada, du Brésil, de Grèce, de Suisse et de France. Il permet de confronter points de vue, réflexions et témoignages d’universitaires, d’écrivain·e·s, de docteur·e·s et de doctorant·e·s.