Search Results

You are looking at 1 - 3 of 3 items for

  • Author or Editor: Yves Bouvier x
Clear All Modify Search
Restricted access

Les défis énergétiques du XXIe siècle

Transition, concurrence et efficacité au prisme des sciences humaines

Yves Bouvier

En ces temps de transition énergétique, la question des nouvelles énergies et l’introduction de schémas économiques concurrentiels renouvellent les approches en termes de lieux de production, de comportements des citoyens-consommateurs et de recherche-développement. Pourtant, derrière l’apparente unité du terme « énergie », se trouve un produit stratégique aux sources et aux formes particulièrement variées. La tradition enseigne des dominations successives (bois-vent-hydraulique ; charbon ; hydrocarbures ; électrification) alors que le bilan énergétique a toujours été diversifié. La connaissance des énergies, dont le développement et le renouvellement au cours de ces dernières années sont manifestes, notamment dans les sciences humaines et sociales, ne progresse pas nécessairement au même rythme d’une source ou d’une forme à l’autre. Mais de la disparité des approches peut naître une dynamique : tel est le pari et l’enjeu des textes réunis dans ce volume.
Restricted access

Connexions électriques

Technologies, hommes et marchés dans les relations entre la Compagnie générale d’électricité et l’État, 1898-1992

Series:

Yves Bouvier

Qu’à l’occasion d’un voyage officiel d’un ministre ou du président de la République, la délégation soit composée de chefs d’entreprise et de hauts fonctionnaires n’étonne plus. Drapeau et commerce sont associés au nom de la conquête des marchés internationaux, de la sauvegarde de l’emploi et du prestige national. Cette relation étroite entre la grande entreprise et l’État, généralement considérée comme une spécificité française du fait de son intensité, s’est d’abord construite dans l’espace national au cours du XX e siècle.
Cet ouvrage présente pour la première fois une réflexion dans la durée sur la relation d’un grand groupe industriel avec l’État. Fondée en 1898, la Compagnie générale d’électricité est devenue Alcatel-Alsthom en 1991. Inflexions politiques, changements de régime et guerres ont bien évidemment eu des effets directs sur les rapports entretenus entre la CGE et l’État, mais les rythmes profonds sont toutefois liés aux temporalités des technologies, à la définition des marchés et aux stratégies personnelles des managers. Passant des concessions municipales pour les premiers réseaux urbains d’électricité à la veille de 1900 aux investissements considérables du programme nucléaire et du rattrapage téléphonique dans les années 1970, la CGE a changé d’échelle avec le déploiement des politiques publiques dans un véritable processus de co-construction.
Restricted access

De l’atelier au laboratoire / From Workshop to Laboratory

Recherche et innovation dans l’industrie électrique XIXe-XXe siècles / Research and Innovation in Electric Industry 19-20th Centuries

Yves Bouvier, Robert Fox, Pascal Griset and Anna Guagnini

L’objectif de cet ouvrage est d’explorer la variété des cheminements par lesquels les activités innovantes ont fait émerger l’industrie électrique depuis la phase pionnière du milieu du XIX e siècle jusqu’à nos jours. En effet, au cours de la première moitié du XX e siècle, la recherche des innovations est passée d’une activité menée par quelques individus hautement créatifs, la plupart d’entre eux travaillant comme inventeurs indépendants, à une activité portée par des équipes de spécialistes travaillant dans des structures industrielles spécifiquement consacrées à la recherche. Le modèle du laboratoire intégré, dominant dans l’industrie électrique, ne saurait occulter la porosité des structures de recherche qui surent se greffer à d’autres dynamiques (université, agents indépendants, etc.) ainsi que la réalisation, souvent irremplaçable, des expérimentations grandeur nature.
The goal of this book is to explore the variety of ways in which innovative activities were carried out in the electrical industry from its pioneering phase in the mid-19 th century to the present. It is a shared assumption among historians of technology and economic historians alike that during the first half of the 20 th century the mainsprings of innovation shifted from an activity pursued by a few highly creative individuals, most of them working as independent inventors, to one carried out by teams of specialists operating within industry, in structures specifically devoted to research. In electrical technology, as in other fields, the transition was gradual and it has continued to the present day. Laboratories, established in all the main electrical engineering firms, were dominant but many of the advances in electrical technology did not originate from departments designated as laboratories (university, independent agents, etc.).