Search Results

You are looking at 1 - 4 of 4 items for

  • Author or Editor: Yves Denéchère x
Clear All Modify Search
Full access

Femmes et diplomatie

France – XXe siècle

Yves Denéchère

L’originalité de cet ouvrage consiste à mettre en présence deux champs historiques traditionnellement très éloignés l’un de l’autre; en effet, il est rare que l’histoire des relations internationales et l’histoire des femmes et du genre se croisent.
Dans ce volume, des études novatrices et des témoignages inédits contribuent à définir un nouveau domaine de recherche en sciences humaines. Les différentes situations des femmes dans la diplomatie française du XX e siècle sont analysées par des historien(nes). On y côtoie des femmes de diplomates et des femmes diplomates, sans qu’on puisse déterminer une évolution linéaire allant dans le sens d’un progrès de la parité. Si des dates-clés et quelques figures émergent, comparativement à d’autres pays la politique étrangère de la France tarde à s’ouvrir aux femmes.
La deuxième partie est conçue comme un partage d’expériences vécues. La rareté et la densité de ces témoignages de protagonistes de la diplomatie française contemporaine aident à mieux définir l’objet de recherche; sont ainsi précisées les raisons du retard français et les difficultés d’adaptation rencontrées par la politique étrangère de la France d’aujourd’hui.
Full access

Series:

Edited by Yves Denéchère

Si la jeunesse a joué un rôle important dans la construction des empires coloniaux, elle est également un enjeu essentiel des décolonisations et de leurs suites. Au second XXe siècle, les processus d’émancipation des peuples colonisés posent en effet avec force la question sociale et politique de l’enfance et de la jeunesse en contexte colonial et postcolonial, dans les pays devenus indépendants comme chez les anciens colonisateurs. L’intérêt de cet ouvrage est de mettre en avant les biopolitiques spécifiques aux enfants et aux jeunes qui ont émergé dans un ensemble complexe de questions politiques et diplomatiques, économiques et sociales, démographiques et populationnistes, philosophiques et religieuses. À l’instar des Colonial and Postcolonial Studies, il s’agit d’interroger les cultures postcoloniales et les articulations entre décolonisation et colonisation, notamment les prolongements de celle-ci dans celle-là. Pendant la décolonisation des empires français et belge et la construction de nouveaux États, les enfants et les jeunes ont été sujets de politiques voulues ou soutenues par des biopouvoirs et mises en œuvre par des protagonistes divers : armées, associations, humanitaires, colonialistes, nouvelles élites, militants, simples citoyens. Les archives publiques qui reflètent les différentes politiques menées ainsi que les sources écrites et orales d’associations ou d’autres organisations permettent de cerner les rôles d’acteurs non-étatiques. Les paroles, plus ou moins critiques, de celles et de ceux qui sont les premières personnes concernées par cette histoire – c’est-à-dire les enfants et les jeunes eux-mêmes – sont bien entendu également mobilisées.

Full access

Jean Herbette (1878-1960)

Journaliste et ambassadeur

Yves Denéchère

La vie professionnelle de Jean Herbette se confond avec les relations intereuropéennes de trois décennies du XX e siècle. De 1907 à 1937, comme journaliste spécialiste de politique étrangère puis comme ambassadeur de France, il a été un observateur et un acteur de la diplomatie. Les recherches qui ont abouti à ce livre ont tenté de définir dans quelle mesure et de quelles manières il a pu l’influencer.
La vision des relations internationales qui détermine l’analyse et l’action de Jean Herbette est tout entière dominée par le souci exclusif de l’intérêt de la France. La période de la Grande Guerre et du règlement de la paix est à cet égard tout à fait significative. D’où, l’engagement du journaliste pour la reconnaissance de la Russie soviétique malgré son antibolchevisme; d’où, la proposition de l’ambassadeur en Espagne de reconnaître le général Franco après avoir soutenu pendant cinq ans la gauche républicaine espagnole.
Ce pragmatisme, poussé jusqu’à l’abandon de certains principes, et sa conséquence logique – son rappel d’Espagne en 1937 – ont contribué à maintenir Jean Herbette dans les zones d’ombre de l’histoire diplomatique.
L’en faire sortir, c’est éclairer d’un nouveau jour les grandes questions internationales et la politique étrangère de la France de l’Entre-deux-guerres. C’est aussi faire connaissance avec un homme dont le parcours atypique, les relations et la personnalité si singulière font un personnage d’histoires en même temps qu’un acteur de l’histoire.
Full access

Series:

Edited by Yves Denéchère and Marie-Bénédicte Vincent

L’Europe des régions, présentée à la fois comme une revendication des peuples et un objectif politique de l’Union européenne, est bien floue. Pour les Européens qui vivent dans des régions si diverses des réalités territoriales toutes particulières, le sentiment d’appartenir à un ensemble organisé au niveau supranational n’est pas évident.
Dans quelle mesure les relations européennes initiées à l’échelle territoriale ont-elles joué un rôle dans l’appropriation par les Européens d’une conscience européenne ? Comment des contacts résultant d’initiatives de terrain ont-ils permis aux Européens de mieux se connaître, de se rencontrer, de vivre l’Europe au quotidien et de faire avancer la construction européenne ?
Ce livre pose la question de l’incidence des pratiques locales sur la dynamique de la construction européenne et inversement. Les contributions d’historiens, de géographes et de politistes regroupées ici visent à faire le point sur les liens tissés entre les collectivités territoriales européennes et entre les sociétés qui y vivent depuis 1945.
Des jumelages de communes aux grandes opérations régionales européennes en passant par toutes sortes d’initiatives associatives ou politiques et de relations variées dans les domaines scolaire, sportif, culturel, etc., une typologie et une chronologie de ces relations semblent se dégager.