Show Less
Restricted access

Les enseignes traditionnelles, partie intégrante du patrimoine culturel immatériel de Pékin

Lili Du

Depuis son adoption de la « Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel » en 2003, la Chine a lancé au niveau national, le répertoire de son patrimoine culturel immatériel, et a élaboré, mis en action des mesures pour sa sauvegarde. Pékin, ancienne capitale des cinq dynasties, possède une source abondante du patrimoine culturel immatériel. Les vieilles enseignes pékinoises représentent un vecteur particulier du patrimoine oral, l’art de la dénomination, l’art de l’enseigne, la culture traditionnelle à travers le Confucianisme ainsi que des savoir-faire. Cependant, par rapport à la valorisation économique, la valorisation culturelle de ces entreprises a été longtemps négligée. En recourant à la formulation du patrimoine culturel immatériel, le présent travail a voulu explorer et étudier la pluralité du patrimoine immatériel des vieilles enseignes pékinoises, afin de montrer son enjeu dans le développement et la pérennité de ces enseignes ainsi que pour la préservation de la culture locale de Pékin.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre Trois : Vieilles enseignes, témoins vivants de Pékin, ville d’histoire et de culture

Extract

Chapitre Trois

Vieilles enseignes, témoins vivants de Pékin, ville d’histoire et de culture

Pékin (Běijīng 北京, signifiant la capitale du nord), « avait été la ville la plus grande dans le monde entier jusqu’à 1800… ; et fut dépassée ensuite par Londres. »1 Cette ville est un véritable trésor non seulement dans l’histoire de la Chine mais aussi dans celle de l’humanité. Impressionné par son architecture grandiose et sa richesse incomparable, le fameux aventurier Marco Polo décrit, dans ses récits de voyage, la cité de Cambaluc (la ville du grand Khan) : « Sachez que la cité de Cambaluc a si grande multitude de maisons et de gens dedans la ville et dehors, qu’il semble que cela soit une chose impossible […] et je vous dis qu’en cette cité il vient plus de choses de grande valeur et étrangères, que dans aucune autre cité qui soit au monde, et une plus grande quantité de toutes choses ». Marco Polo a décrit aux lecteurs occidentaux une ville raffinée, mystérieuse, exotique, prospère et ouverte qui dépasse l’imagination humaine.

De par sa longue histoire, Pékin possède un patrimoine culturel, naturel et immatériel si important qu’elle est qualifiée par de nombreux écrivains chinois et étrangers comme une ville unique en son genre dans le monde entier. Fin 2011, parmi les 41 sites2 inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’unesco en Chine, P...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.