Show Less

Générosité et Gratitude

Un psaume philosophique- Traduction libre, d’après l’original, par Leonce Paquet

Dale M. Schlitt

Voilà l’expression, en vers libres, de notre commune expérience humaine de la générosité et de la gratitude. Le tout débute en joie suscitée par la présence de l’abondance qui caractérise notre univers de ciel, de mer et de terre, et se poursuit en lamentation devant la pénurie que nous expérimentons dans ce même univers. En réponse joyeuse à l’abondance, le psaume se poursuit comme une réflexion méditative sur des chanteurs qui interprètent un chant. Le chant sert de modèle pour comprendre la générosité, laquelle, à son tour, veut corriger les lamentables pénuries dont nous faisons l’expérience. Par le chant, ou dans n’importe quel acte de générosité, nous nous enrichissons les uns les autres par le don de notre présence aimante. Le psaume célèbre ensuite la gratitude comme la réponse idéale à l’abondance qui surgit de la générosité. Nous sommes reconnaissants pour une telle abondance et nous rendons grâces à ceux et celles dont les actions généreuses en sont les sources, humaines et divines. Générosité et Gratitude : Un psaume philosophique se termine par une postface qui présente un choix d’affirmations, tirées de plusieurs traditions religieuses et éthiques du monde, ayant trait à la générosité et la gratitude. Ce psaume nourri de philosophie veut offrir une source de lectures personnelles enrichissantes et servir de point de référence utile au sein de nos discussions philosophiques, éthiques et religieuses.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Abondance25

Extract

Abondance Ouverture Nous chantons avec joie l’abondance généreuse, et avec désolation face à la pénurie. Parfois, nous chantons ce psaume en commun, un rassemblement de plusieurs pour nous réjouir, ou pour être éplorés, en harmonie. D’autres fois, nous sommes des amis ou un couple uni plus profondément, qui chantent ensemble notre bonheur ou notre peine. Encore une fois, nous sommes souvent de simples individus qui, seuls, fredonnent paisiblement entre eux ou éclatent à la vue de toutes ces merveilles qui nous entourent, ou en détresse en face de la souffrance causée par la pénurie. En communauté, ensemble avec les autres, ou seuls, nous sommes les psalmistes. Nous les psalmistes nous expérimentons le ciel et la mer et la terre qui nous parlent aujourd’hui d’une telle abondance et de pénurie, telles que ces trois éléments l’ont exprimé pour d’innombrables générations durant des milliers au-del{ de milliers d’années. Ils nous ouvrent à des choses étonnantes et à de grandes merveilles 26 / Générosité et Gratitude au-delà de notre imagination la plus enthousiaste. Et pourtant ils nous exposent aussi à de grandes violences, des souffrances et de la peine. Le ciel, la mer et la terre empiètent sur nous, chacune à sa façon, en nous affectant profondément et de façon émotive. Leur apparition initiale nous appelle hors de nous-mêmes. En dépit des dangers possibles, leur présence elle-même nous offre un cadre plein d’espoir,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.