Show Less

Métacognition et interactions en didactique des langues

Perspectives sociocognitives

Series:

Christine Sagnier

Cet ouvrage de synthèse s’adresse aux étudiants, enseignants, et chercheurs en didactique des langues étrangères. Il est présenté sous la forme d’un outil complet et maniable, qui cherche à faciliter le repérage et l’apprentissage des notions, tout en stimulant la réflexion et en soulignant les liens entre fondements théoriques et pratiques de classe. Après une brève mise en perspective des apports et limites des principaux courants en didactique, l’auteur se tourne vers les travaux récents qui ouvrent de nouvelles pistes pour la didactique des langues.
Les recherches sur la métacognition et les stratégies, mais aussi sur l’approche par les tâches dans le cadre sociocognitif, ainsi que les apports des théories socioculturelles d’inspiration vygotskienne et du courant littératie sont présentés de façon claire et synthétique. Les passerelles théoriques entre les travaux portant sur la métacognition et les recherches interactionnistes d’inspiration vygotskienne sont mises en évidence, afin de faire émerger leurs convergences et leurs dimensions complémentaires. Des questions de réflexion sont proposées à la fin de chaque chapitre.
L’objectif principal de ce livre est de permettre au lecteur de se constituer un bagage théorique sur les travaux récents, tout en s’engageant dans un questionnement didactique. Un ouvrage de référence qui rend compte de façon synthétique des avancées significatives de ces dernières années, propose de nombreuses orientations de lecture et pose des jalons pour que puisse avancer la réflexion et que se renouvellent les approches et les pratiques de classe.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Les apports des travaux sur l’apprenant

Extract

Objectifs: Présentation synthétique des travaux sur l’apprenant, étude de cer- taines variable, réflexions autour des variations interindividuelles. Réflexions sur la complexité des situations d’apprentissage et leurs multiples dimensions. 6.1. Retour sur la situation d’apprentissage Nous nous limiterons ici à un survol de ces aspects, qui apportent de précieux éclai- rages sur les variations interindividuelles et sur la complexité des facteurs entrant en jeu dans toute situation pédagogique. Si le pôle enseignement (teaching), c’est- à-dire la conception, l’organisation, les modalités de mise en œuvre de la matière à apprendre est d’une importance capitale, les résultats dépendent de phénomènes d’interactions entre celui-ci et le pôle « apprentissage » (learning). Il est donc essen- tiel pour tout enseignant, quelle que soit sa matière de spécialité, de réfléchir à la nature de ces éléments et aux mécanismes impliqués. On peut ainsi considérer de façon schématique, comme le propose Romainville (1993) que la qualité des résultats d’un programme d’enseignement dépendra de l’interaction entre une multitude de « variables personnelles » et un grand nombre 138 | MÉTACOGNITION ET INTERACTIONS EN DIDACTIQUE DES LANGUES de «  variables situationnelles  » et de variables «  interactives  », comme l’illustre la figure suivante, qui représente une modélisation de la situation de départ en didactique des langues, c’est-à-dire avant toute intervention pédagogique. Nous avons présenté, au fil des chapitres, certaines des variables et évoqué leur importance, nous aborderons ici...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.