Show Less

Métacognition et interactions en didactique des langues

Perspectives sociocognitives

Series:

Christine Sagnier

Cet ouvrage de synthèse s’adresse aux étudiants, enseignants, et chercheurs en didactique des langues étrangères. Il est présenté sous la forme d’un outil complet et maniable, qui cherche à faciliter le repérage et l’apprentissage des notions, tout en stimulant la réflexion et en soulignant les liens entre fondements théoriques et pratiques de classe. Après une brève mise en perspective des apports et limites des principaux courants en didactique, l’auteur se tourne vers les travaux récents qui ouvrent de nouvelles pistes pour la didactique des langues.
Les recherches sur la métacognition et les stratégies, mais aussi sur l’approche par les tâches dans le cadre sociocognitif, ainsi que les apports des théories socioculturelles d’inspiration vygotskienne et du courant littératie sont présentés de façon claire et synthétique. Les passerelles théoriques entre les travaux portant sur la métacognition et les recherches interactionnistes d’inspiration vygotskienne sont mises en évidence, afin de faire émerger leurs convergences et leurs dimensions complémentaires. Des questions de réflexion sont proposées à la fin de chaque chapitre.
L’objectif principal de ce livre est de permettre au lecteur de se constituer un bagage théorique sur les travaux récents, tout en s’engageant dans un questionnement didactique. Un ouvrage de référence qui rend compte de façon synthétique des avancées significatives de ces dernières années, propose de nombreuses orientations de lecture et pose des jalons pour que puisse avancer la réflexion et que se renouvellent les approches et les pratiques de classe.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notes

Extract

Introduction 1. Les Akkadiens, qui étaient le peuple conquérant, ont adopté le système d’écriture sumérien, en raison de la richesse de la civilisation sumérienne. La langue sumérienne constituait alors un instrument de promotion sociale, contrairement aux phénomènes observés dans la plupart des situations de colonisation. 2. Le grec classique est considéré comme langue morte, en raison de la différenciation qui a eu lieu à partir du 5e siècle entre la langue classique et le grec parlé (la koiné). 3. En anglais, ce domaine est “Applied Linguistics and Second Language Acquisition Research”, champ disciplinaire dont les préoccupations rejoignent celles de la DLE de l’école europée- nne mais qui demeure plus fortement influencé par la linguistique et la recherche quantita- tive, pour des raisons liées aux statuts disciplinaires dans les universités. Chapitre un: Aspects théoriques 1. Modèle de Renald Legendre. Legendre R. (1998): Dictionnaire actuel de l’éducation, Paris- Montréal: Larousse, pp. 270–276). 2. Les phonèmes sont des unités minimales insécables de la chaîne parlée. 3. Troubeskoï, N. 1964 (1939): Principes de phonologie, trad. J. Cantineau, Paris, Klincsieck, p. 11. 4. La synchronie est un concept saussurien et désigne un « état de la langue ». Elle s’oppose, selon Saussure, à la « diachronie », qui étudie l’évolution de la langue. Bien que ce concept 180 | MÉTACOGNITION ET INTERACTIONS EN DIDACTIQUE DES LANGUES « d’état » ait été critiqué, les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.