Show Less

Poèmes et Aphorismes (1989–2015)

Series:

Giovanna

Voici enfin les œuvres poétiques de 1989 à 2015 de Giovanna. Poète et peintre flamboyante, admirée de quelques-uns des plus grands poètes et peintres du siècle, de Henri Michaux à François Rouan et Pierre Alechinsky, aux côtés d’Hervé Télémaque, de Gherasim Luca et du dernier groupe surréaliste, elle peut enfin être lue et relue, et nous aider à porter le regard le plus juste, le plus fabuleux et le plus caustique sur le monde.

L’esprit d’invention extraordinaire de Giovanna n’aurait sans doute pas été à ce point libéré si elle n’avait pas goûté au fruit du surréalisme. Aujourd’hui nous pouvons, à notre tour, goûter ses textes sans nous reporter à quelque histoire que ce soit. Car cette œuvre existe, comme existe l’œuvre des plus grands humoristes noirs, de Jonathan Swift à Leonora Carrington.

Pour Giovanna, « la poésie c’est changer la couleur de la matière grise ».

Giovanna présente ici ses œuvres dans un poème-manifeste inédit, et elles sont préfacées par Jacqueline Chénieux de sa voix à la fois critique et personnelle.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Mécanique céleste

Extract

Quand le Diable en fin de matinée me proposa in cauda venenum 110 litres de fumier de cheval décomposé j’acceptais non disputandum et sans le moindre demi-scrupule ! J’ai toujours confondu démentiel et démoniaque, dément et démon, bien que je sache pertinemment que le dément dément la société et que le démon « pose » son démenti tous les jours à midi ! avril 1996 Publié en carte postale avec dessin électronique par La Tortue-Lièvre ; et aux éditions Zweitausendeins, Museum Bochum (2000).

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.