Show Less
Restricted access

L’éthique de la libération d’Enrique Dussel

Penser l’altérité et l’utopie à partir du contexte latino-américain

Series:

Berthony Saint-Georges

L’ouvrage présente d’abord l’éthique de la libération du philosophe argentin, Enrique Dussel, et la situe dans le courant de la philosophie latino-américaine. Il en retrace ensuite les étapes de construction à travers son dialogue avec la tradition occidentale, en particulier Marx, Levinas, Rorty, Habermas, Ricœur et Apel, mais également Kant et Heidegger. C’est le dialogue avorté avec Apel comme figure d’une éthique universaliste fondée sur la délibération qui constitue le tournant de la démarche. Dussel ressort de cet échange convaincu de la pertinence de son principe matériel nécessaire à la fondation d’une éthique qui résiste à l’exclusion des sans voix produite par le principe de raison universelle. L’éthique doit accepter son incomplétude matérielle de principe et renvoyer constamment à l’impossible communauté avec les victimes dont elle procède toujours. De cette manière, elle ouvre la voie à une politique de la justice, seule capable d’entreprendre le chemin commun auquel aspire l’éthique de la libération.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 4: L’éthique matérielle de la vie

Extract

CHAPITRE 4

L’éthique matérielle de la vie

Enrique Dussel introduit tous les chapitres de son livre Ética de la liberación en la edad de la globalización y de la exclusión1 en affirmant que l’éthique de la libération est une éthique matérielle de la vie2. Ce qui montre l’importance qu’accorde l’auteur à cette caractéristique fondamentale de son éthique, dont le critère principal est la vie. Qu’est-ce que Dussel entend par la vie ? Et de quelle vie s’agit-il ? Comment celle-ci peut-elle revendiquer le pouvoir de fonder une éthique ? Comment l’éthique matérielle qui en procède s’articule-t-elle avec une éthique formelle ? L’éthique matérielle de Dussel constitue une réponse à ces questions.

L’éthique matérielle repose sur six principes qui constitueront le fil conducteur de notre exposé : 1) le principe de production, de reproduction et de développement de la vie humaine de chaque sujet en communauté ; 2) le principe éthico-formel de la raison discursive ; 3) le principe de faisabilité éthique ; 4) le principe critico-matériel ; 5) le principe formel intersubjectif de validité critique ; et finalement 6) le Principe-Libération. Ces principes sont divisés en deux parties : la première partie contient les trois premiers principes qui fondent l’universalisme de l’éthique de la libération. Elle est l’étape de la « Construction » de l’éthicité – Le « Bien ». Les trois derniers représentent la version négative des principes antérieurs. Cette deuxi...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.