Show Less
Open access

Le groupe Empain en France

Une saga industrielle et familiale

Series:

Caroline Suzor

Le Belge Édouard Empain obtient en 1898 la concession du Métro de Paris, qu’il construit et exploite. Pour alimenter son Métro en énergie, Empain devient producteur d’électricité et fonde la Société d’électricité de Paris. Déjà présent en France depuis les années 1880, le groupe Empain ne cesse dès lors plus de croître dans ce pays. Fleurons d’un empire industriel de dimension mondiale, ses entreprises comptent parmi les plus importantes du paysage économique français.

La croissance du groupe Empain en France relève d’une saga à la fois industrielle et familiale. Trois générations se succèdent : un grand industriel européen, visionnaire et innovateur ; son frère ; ses fils. Des personnages hauts en couleur, très différents, reliés pour le meilleur et pour le pire par le sang et l’argent.

Cette histoire, dévoilée de l’intérieur et jusqu’alors mal connue, a été enfouie dans la mémoire nationale sous les décombres de la Troisième République et éclipsée après Seconde Guerre mondiale par la nationalisation de l’électricité et la municipalisation du Métro.

Show Summary Details
Open access

Table des matières

Table des matières

Table des graphiques, tableaux et cartes

Remerciements

Introduction

CHAPITRE PRÉLIMINAIRE

Une famille, un groupe

    I    Une famille

    II   Un groupe

CHAPITRE 1.    Présence belge en France, une étude particulière

    I    La Belgique exportatrice de capitaux

    II   La Belgique exportatrice de main d’œuvre

    III  La Belgique exportatrice d’entrepreneurs

    IV  Le contexte en France

         1    Le cadre historique

         2    Le cadre juridique

CHAPITRE 2.    Une entreprise de transport

    I    La mise en place du réseau de chemins de fer secondaires et tramways par le groupe Empain

         1    Création ou prise de contrôle des sociétés par le groupe Empain

         2    Qui détient le capital de ces sociétés ?

    II   Les réseaux

         1    L’implantation géographique des sociétés

         2    La consistance et l’étendue des réseaux

         3    La place du réseau Empain au sein du réseau français de chemins de fer

    III  État des lieux à la veille de la Première Guerre mondiale

         1    Des réseaux aux modes de traction divers

         2    Des réseaux qui ont déjà été remaniés

    IV  La Première Guerre mondiale

         1    Dans le nord et l’est, à proximité du front

         2    Dans les autres régions

    V   L’entre deux guerres

         1    Les progrès de l’électrification

         2    L’abandon de certains réseaux

         3 –    La création de la SNCF

         Conclusion

    VI –  L’entreprise de transport, après la Seconde Guerre mondiale

         1    Le Métro de Paris

         2 –    Les autres entreprises

    VII –  Conclusion

CHAPITRE 3.    Une entreprise d’électricité

    I    La production d’électricité à Paris

         1    Une situation originale

         2    La plus ancienne usine d’électricité du groupe Empain : Bercy

         3    Les débuts de la Société d’électricité de Paris et l’usine de Saint-Denis

         4    La Première Guerre mondiale

         5    L’après-guerre

         6    Les débuts d’un concurrent : l’Union d’électricité

         7    Ivry et l’Électricité de la Seine

         8    Saint-Denis 2

    II   La production d’électricité dans le Nord

         1    Électricité et gaz du Nord

         2    La Société d’électricité de la région de Valenciennes Anzin

         3    La Première Guerre mondiale vécue par EGN et la SERVA

         4    L’après-guerre

    III  La production d’électricité dans la région de Nantes

         1    La Première Guerre mondiale

         2    L’après-guerre

    IV  Un producteur d’électricité face à ses concurrents

    V    Conclusion

CHAPITRE 4.    1929 : premier bilan

    I    L’état du groupe au décès d’Édouard Empain

         1    Les différentes sociétés

         2    Comment classer ces sociétés ?

    II   Bilan humain : qui dirige le groupe ?

         1    Le cadre de l’étude

         2    Les effectifs

         3    La nationalité des dirigeants

         4    La place de la famille Empain

         5    Les autres familles

         6    La formation des dirigeants

         7    La présence d’hommes politiques

         8    Les liens avec le monde bancaire

         9    La présence de représentants d’autres entreprises et organismes

         10  L’entrée, la sortie, la durée des fonctions dans le groupe

         11  Quels dirigeants occupent les postes les plus importants ?

         12  Le sort des fondateurs des sociétés non créées par Empain

         13  Les promotions internes

    III  Bilan financier

         1    La répartition des risques au sein du groupe

         2    La répartition du capital des sociétés

         3    L’évolution du capital des différentes sociétés

         4    Les différents types d’actions

         5    Le recours aux emprunts obligataires

         6    Des sociétés rentables

         7    La répartition des bénéfices

    IV  Bilan pratique

         1    La centralisation à Paris

         2    Les services entre sociétés du groupe

    V   Bilan technique

    VI  Un groupe belge à Paris, une exception française ?

    VII  Conclusion

CHAPITRE 5.    1930-1945 : restructuration et continuité

    I    Restructuration : La recomposition par les fils

         1    Des changements dans l’organigramme

         2    Bilan humain : les dirigeants

         3    Les auxiliaires du conseil d’administration

    II   Continuité : La poursuite de l’activité

         1    L’évolution interne au groupe

         2    La participation à l’équipement électrique du pays

    III  Bilan financier de la période 1930-1945

         1    L’évolution du capital

         2    Le recours aux emprunts obligataires

         3    Les bénéfices

         4    La répartition des bénéfices : les dividendes

    IV  Les grandes réformes sociales de 1936 et 1937

    V    La Seconde Guerre mondiale

         1    Le héros : Aristide Antoine

         2    La vie de la CMP

         3    La vie des entreprises d’électricité

    VI    Conclusion

CHAPITRE 6.    1945 et après

    I    L’épuration et ses conséquences

         1    Jean Empain

         2    Les tramways de Nantes

         3    Le Métro de Paris

    II   La nationalisation des entreprises d’électricité

         1    Les raisons de la nationalisation et le vote de la loi

         2    L’attitude du groupe Empain face à la nationalisation

         3    La mise en œuvre pratique

         4    Le sort des actionnaires

         5    Le sort des salariés

    III  Un nouveau départ pour le groupe, après la nationalisation

         1    Un autre Édouard Empain aux commandes

         2    De nouvelles sociétés pour de nouvelles activités

         3    Des sociétés anciennes, qui demeurent performantes

    IV  La fin de l’histoire

Pour conclure

Sources

Indications bibliographiques

Index des noms de personnes et de sociétés ← 12 | 13 →