Show Less
Restricted access

Représentations du sens linguistique

Les interfaces de la complexité

Series:

Edited By Olga Galatanu, Ana-Maria Cozma and Abdelhadi Bellachhab

Cet ouvrage est consacré à la complexité linguistique, cette expression couvrant des théories et des points de vue observationnels divers et de ce fait, plusieurs concepts. La diversité des approches, présente aussi dans ce volume, est toutefois sous-tendue ici par un double noyau commun : d’une part, situer le fait langagier complexe à l’interface ou aux interfaces de plusieurs disciplines des sciences du langage et, d’autre part, l’envisager sous les angles de la production, de l’interprétation et de la représentation du sens linguistique. Ainsi, la complexité linguistique n’est pas considérée de manière indépendante relativement à chaque niveau de description, mais à la croisée de deux ou plusieurs interfaces : sémantique-syntaxe, syntaxe-pragmatique, sémantique-pragmatique. Elle est également située à l’interface des sciences du langage et des sciences humaines et sociales. Le concept de complexité linguistique dont il s’agit ici concerne : les signifiants, leur ordre et leur combinaison, les signifiés, leur sens et leur mise à jour dans le discours, le langage en contexte et au service d’un certain agir.
Show Summary Details
Restricted access

L’adverbe connecteur roumain doar à l’interface de la syntaxe, de la sémantique et de la pragmatique

Extract



Alexandra CUNIŢĂ

Université de Bucarest

1. Introduction1

Le mot sur lequel portera ici notre attention est placé par les grammaires de la langue roumaine dans la classe des adverbes. Cependant, comme il sera montré dans ce qui suit, nombre de ses propriétés le distinguent de toutes les sous-classes d’adverbes connues dans la littérature.

Lexème monosyllabique, doar [dwar] ‘seulement’ rejoint le groupe des formes abia ‘à peine, difficilement, peu’, cam ‘presque, environ, un peu’, chiar ‘juste, précisément, (voire) même’, încǎ ‘encore’, mai ‘plutôt, déjà, plus’, mǎcar ‘au moins’, tocmai ‘juste, justement’, tot ‘toujours, de plus en plus’, etc. – toutes, monosyllabiques comme lui ou dissyllabiques –, qui se caractérisent par un sens difficile à cerner hors contexte et par des latitudes combinatoires dépassant de beaucoup celles des adverbes spatiaux, temporels, de manière ou modaux connus. Doar est un élément facultatif, dont le rôle est d’assurer la focalisation du constituant auquel il est associé syntaxiquement et sémantiquement dans l’énoncé. Focalisateur, il peut intervenir dans le coloris modal de l’unité de communication en question. Il ne remplit jamais, à lui seul, une fonction syntaxique fondamentale ou secondaire dans la structure où il est inséré, mais il forme avec le nom, le verbe, l’adjectif, l’adverbe qu’il modifie un constituant du type GN, GV, GAdj, GAdv susceptible de remplir une de ces fonctions. Avec de telles propriétés, le lexème...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.