Show Less
Restricted access

Cartographies littéraires du Brésil actuel

Espaces, acteurs et mouvements sociaux

Series:

Edited By Rita Olivieri-Godet

Cette cartographie de la production littéraire brésilienne actuelle révèle des dynamiques spatiales originales, en rapport avec l’émergence de nouveaux acteurs et mouvements sociaux, et donne une vision panoramique des tendances de cette production tout en scrutant chacun des éléments qui participent à la définition de ses contours.
Les différentes études visent à préciser les mutations thématiques et formelles qui inaugurent de nouveaux enjeux esthétiques et repositionnent le discours littéraire dans ses façons de voir, d’évoquer et d’interpréter des espaces, des acteurs et des mouvements sociaux. De quel(s) Brésil(s) cette production parle-t-elle ? Quelles images du Brésil saisit-elle et engendre-t-elle ? Quels paysages réels et imaginaires privilégie-t-elle du Brésil ? À quelles modalités thématiques et formelles a-t-elle recours pour dire et (re)signifier le présent ? De quelles stratégies particulières la littérature brésilienne dispose-t-elle pour intervenir dans le discours social de son temps (inscription, dialogue, transgression de la convention sociale) ?
Centrée sur les rapports entre faits sociaux et pratiques discursives d’une part et l’imaginaire de l’espace brésilien d’autre part, cette cartographie littéraire du Brésil offre ainsi au public de langue française un témoignage de la diversité et du bouillonnement qui caractérisent aussi bien le domaine de la création que celui de la critique littéraire brésilienne.
Show Summary Details
Restricted access

Luanda Beira Bahia : esprit du lieu, mémoire, fiction

Extract

Luanda Beira Bahia

Esprit du lieu, mémoire, fiction

Reheniglei REHEM*

Université d’État de Santa Cruz-Bahia

Introduction

Que peut-il nous suggérer ce thème ? Et la présente étude sur le roman Luanda Beira Bahia, d’Adonias Filho, publié il y a plus de quarante ans, nous permettra-t-elle d’approcher cette idée ? Pour répondre à cette question, il sera sans doute nécessaire d’évoquer les passages décrivant les relations humaines et culturelles ; de parler des choses qui, n’étant pas palpables, n’étant pas visibles, présentent les lieux et les personnes tels qu’ils sont. Dire aussi comment Adonias Filho décrit les paysages, terrestres et maritimes, de l’Amérique du Sud et de l’Afrique méridionale, en nous montrant l’image physique de continents et de villes que nous gardons dans notre mémoire sensorielle, cette image qui nous apporte l’odeur de la mer parfois très lointaine, au petit matin, avec l’humidité des embruns qui nous collent à la peau et la chaleur qui se réverbère dans les ports et sur les façades des maisons à la tombée de la nuit, en été, à Ilhéus, par exemple. Seraient-elles, ces sensations spatiales, plus imaginaires que concrètes ? Peut-être, mais elles ne sont pas moins caractéristiques d’une ville ou de tout autre lieu lointain que chacun de nous porte en soi, comme une mémoire ou bien comme une fiction.

Composé de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.