Show Less
Restricted access

Cartographies littéraires du Brésil actuel

Espaces, acteurs et mouvements sociaux

Series:

Edited By Rita Olivieri-Godet

Cette cartographie de la production littéraire brésilienne actuelle révèle des dynamiques spatiales originales, en rapport avec l’émergence de nouveaux acteurs et mouvements sociaux, et donne une vision panoramique des tendances de cette production tout en scrutant chacun des éléments qui participent à la définition de ses contours.
Les différentes études visent à préciser les mutations thématiques et formelles qui inaugurent de nouveaux enjeux esthétiques et repositionnent le discours littéraire dans ses façons de voir, d’évoquer et d’interpréter des espaces, des acteurs et des mouvements sociaux. De quel(s) Brésil(s) cette production parle-t-elle ? Quelles images du Brésil saisit-elle et engendre-t-elle ? Quels paysages réels et imaginaires privilégie-t-elle du Brésil ? À quelles modalités thématiques et formelles a-t-elle recours pour dire et (re)signifier le présent ? De quelles stratégies particulières la littérature brésilienne dispose-t-elle pour intervenir dans le discours social de son temps (inscription, dialogue, transgression de la convention sociale) ?
Centrée sur les rapports entre faits sociaux et pratiques discursives d’une part et l’imaginaire de l’espace brésilien d’autre part, cette cartographie littéraire du Brésil offre ainsi au public de langue française un témoignage de la diversité et du bouillonnement qui caractérisent aussi bien le domaine de la création que celui de la critique littéraire brésilienne.
Show Summary Details
Restricted access

Du Relato de um certo Oriente aux Orfãos do Eldorado : traversée à rebours dans l’identité territoriale brésilienne

Extract

Du Relato de um certo Oriente aux Orfãos do Eldorado

Traversée à rebours dans l’identité territoriale brésilienne

Antoine KAUFFER

ENS-Ulm, Paris-Sorbonne, EHESS

Introduction

Partons d’un constat, sinon regrettable au moins surprenant : le quatrième ouvrage de Milton Hatoum, Órfãos do Eldorado1, a été délaissé par la critique2 – et ce, contrairement aux précédents romans de l’auteur contemporain brésilien. Trois raisons principales me paraissent expliquer ce désintérêt : la première tient à la réception de l’ouvrage par les médias et le lectorat qui l’ont jugé moins abouti que les œuvres antérieures d’Hatoum3, la deuxième réside dans la structure même du texte qui offre peu de prises pour le commentaire4, la dernière est à mettre en lien avec le retour ← 275 | 276 → critique de l’auteur sur son propre texte, Hatoum l’ayant en quelque sorte renié a posteriori5.

Pourtant, quiconque souhaite comprendre l’évolution de la compréhension hatoumienne de l’identité brésilienne ne peut faire l’économie de ce roman. Plus encore quiconque entend saisir la trajectoire d’écriture d’Hatoum, et, d’un point de vue sociologique, l’infléchissement de son parcours sur la scène littéraire.

Si le quatrième ouvrage d’Hatoum offre peu de prises compte tenu de son extrême contemporanéité (pour rappel, il a été publié au Brésil en 2008), sans doute est-il préférable, par pr...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.