Show Less
Restricted access

À l'écoute des poèmes : enseigner des lectures créatives

Series:

Edited By Nathalie Brillant Rannou, Christine Boutevin and Gersende Plissonneau

Depuis le colloque de Marseille « Enseignement & Poésie » en 1993, l’écoute des poèmes, les façons de les considérer, de les lire et de les étudier, ont donné lieu à de nombreuses expérimentations et à l’émergence de réflexions critiques quant à leur didactisation. L’édition poétique contemporaine, l’action culturelle, les pratiques pédagogiques ainsi que la réflexion des enseignants et des chercheurs dans toute la francophonie ont suffisamment cheminé pour qu’une mutualisation des travaux en cours s’impose.

Or l’enjeu de la recherche universitaire tient moins à la récapitulation de « bonnes pratiques enseignantes » qu’à l’analyse des phénomènes de réception des poèmes, des protocoles créatifs et des conditions qui en permettent l’accès aujourd’hui. L’oralisation poétique revisitée, tout particulièrement, engage des expériences de lecture à la fois sensibles, émancipatrices et réflexives.

Le présent volume rassemble des contributions d’origines géographiques et méthodologiques diverses, consacrées à la réception et à l’enseignement de la poésie de la maternelle à l’université. L’objectif des auteurs, en tant que poètes, chercheurs, enseignants, est de contribuer à la formation de lecteurs créatifs et disponibles à l’évènement de lecture des poèmes.

Show Summary Details
Restricted access

De l’écoute à la lecture créative du dire (Judith Émery-Bruneau / Magali Brunel)

Extract

← 110 | 111 →

De l’écoute à la lecture créative du dire

Exploration pour une didactique de la poésie orale, oralisée et performée

Judith Émery-BRUNEAU

Université du Québec en Outaouais

Magali BRUNEL

UMR 5316 LITT&ARTS CNRS UGA1

L’enseignement secondaire se situe à un moment crucial de la formation de l’élève, où il se construit comme être social, culturel et civique. L’enseignement du français revêt ainsi des enjeux dans la maîtrise des langages, mais également dans le développement des rapports aux pratiques sociales, langagières, littéraires et artistiques que l’élève se construit, par référence ou écart à ses modèles scolaires ou privés. Dans ce cadre, l’enseignement de la poésie vise à travailler des compétences langagières et la création d’un rapport personnel sensible à la langue. Dans le contexte d’une didactique qui considère l’élève comme sujet, que l’école peut accompagner dans le développement de savoirs et de son identité, il nous semble que la prise en compte de la dimension orale dans l’enseignement de la poésie, genre surtout enseigné dans sa dimension écrite, constitue une voie pertinente, et ce particulièrement dans la perspective de former l’élève en tant que sujet performeur de poésie oralisée et performée.

Se mettre à l’écoute du poème, au sens propre...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.