Show Less
Restricted access

La France, l’Allemagne, l’Europe

Mélanges en l’honneur de Chantal Metzger

Series:

Edited By Jean El Gammal

Ce recueil rassemble des études d’historiens, géographes et germanistes d’origines diverses. Elles sont réunies en hommage à Chantal Metzger, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Lorraine, spécialiste d’histoire de l’Allemagne et des relations internationales, notamment franco-allemandes, et rédactrice en chef de la revue Guerres mondiales et conflits contemporains. Ce volume aborde des sujets relatifs à l’histoire des guerres mondiales, aux relations entre la France et l’Allemagne depuis 1945 et aux enjeux internationaux, coloniaux et européens depuis le début du XXe siècle. À travers vingt-et-une contributions, il est question de l’emprise et de la portée des conflits, ainsi que des modalités de la construction européenne, des réticences et des relations qu’elle a suscitées. Plusieurs thèmes sont mis en évidence, tels la mémoire, le renseignement, l’industrie, l’aéronautique, la presse et la gastronomie. Des regards croisés sont rendus possibles par des études concernant l’URSS, la Poznanie, l’Italie, le Portugal, voire, en contrepoint, le Japon.

Show Summary Details
Restricted access

La renaissance de l’industrie dans l’ex-RDA. Conséquences sur la géographie du territoire est-allemand (Michel Deshaies)

Extract

← 162 | 163 →

La renaissance de l’industrie dans l’ex-RDA

Conséquences sur la géographie du territoire est-allemand

Michel DESHAIES

Université de Lorraine

Se définissant lui-même comme « un État des ouvriers et des paysans », la RDA était l’un des pays les plus industrialisés du monde, puisqu’en 1989 près de la moitié de la population active travaillait dans l’industrie. C’est donc peu dire que la désindustrialisation qui a suivi la réunification de l’Allemagne en 1990 a déclenché un véritable tremblement de terre économique et social d’une ampleur exceptionnelle. Le territoire de l’ex-RDA a perdu en quelques années les trois quarts de ses emplois industriels ; si bien qu’aujourd’hui encore les nouveaux Länder qui ont succédé à la RDA sont devenus la région la moins industrialisée d’Allemagne. Pourtant, l’activité manufacturière n’a pas pour autant disparu, puisqu’au moment même où s’effondraient les piliers industriels de la RDA, des investissements massifs dans de nouvelles activités jetaient les bases d’une ré-industrialisation des nouveaux Länder qui est aujourd’hui consolidée. C’est donc l’histoire de cette renaissance industrielle et ses effets sur le territoire est-allemand que nous nous proposons de traiter maintenant, en hommage aux travaux de Chantal Metzger sur la RDA.

L’effondrement industriel de l’ex-RDA après la réunification allemande

Avec l’entrée en vigueur du traité d’unification entre les deux Allemagnes le 3 octobre 1990,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.