Show Less
Restricted access

Quand les écrivains font leur musée ...

Series:

Catherine Mayaux

Les travaux rassemblés dans cet ouvrage étudient la représentation ou l’imaginaire muséographique d’écrivains de la fin du XIXe siècle à l’époque contemporaine. Ils interrogent la manière dont la réflexion sur le musée croise les préoccupations d’un écrivain et interagit avec sa création. Selon quelles lignes de force un écrivain invente-t-il de toutes pièces une forme muséographique ou reconfigure-t-il le musée qu’il a parcouru ? Comment parfois défait-il symboliquement l’institution muséale que ses références ou ses caprices rendent tout à coup plastique et délégitiment de sa forme académique? Comment encore nourrit-il son imagination créatrice d’œuvres muséales et (re)crée-t-il son musée par les mots, mots puissamment vivants dans l’esprit du lecteur soumis à tous les pouvoirs de l’ekphrasis et des tropes métamorphiques du réel ? Comment la littérature travaille-t-elle à une autre forme de patrimonialisation de l’art, à l’élaboration d’une autre histoire de l’art, qui déjoue les académismes historiques et les contraintes institutionnelles ? Telles sont les questions auxquelles répondent les études proposées, à partir d’exemples variés d’auteurs majeurs des XIXe et XXe siècles.

Show Summary Details
Restricted access

Rome, une ville-musée pour André Frénaud ? (Marianne Froye)

Extract

| 71 →

Rome, une ville-musée pour André Frénaud ?

Marianne FROYE

Université de Cergy-Pontoise

Engager une réflexion sur les liens entre la littérature et l’art à partir de l’œuvre de Frénaud (1907-1993) semble être une tautologie, tant sa poésie se nourrit des tableaux, des peintres et des monuments qu’il a croisés. Nous pourrions commencer une longue litanie de tous les sujets possibles, de toutes les œuvres picturales ou sculpturales à étudier ou de tous les peintres aimés, mais nous privilégierons une autre perspective. Nous renvoyons pour mémoire aux études publiées sous la direction de Jean-Yves Debreuille dans La Voix et le geste André Frénaud et ses peintres1. Différents critiques proposaient une lecture double des œuvres poétiques et picturales des livres d’artiste de bon nombre de poèmes de Frénaud. Ces études sont réunies dans l’ouvrage : André Frénaud, amateur et critique d’art2. Nous aurions donc pu nous intéresser à un Frénaud collectionneur d’art comme nous le rappellent les salles Frénaud du Musée Rolin d’Autun et leur riche diversité ; nous aurions pu reprendre les écrits sur l’art de Frénaud en confrontant ce musée littéraire que le poète propose aux collections que ses appartements ont recelées. Nombre de poèmes ont pour origine une peinture ou une sculpture ce qui aboutit dans ses dernières œuvres à des poèmes qui deviennent eux-mêmes...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.