Show Less
Restricted access

La variation en question(s)

Hommages à Françoise Gadet

Series:

Edited By Henry Tyne, Mireille Bilger, Paul Cappeau and Emmanuelle Guerin

Cet ouvrage réunit des articles autour de différents questionnements que suscite la prise en compte de la variation en français aujourd’hui. Il apparaît plus que jamais que l’étude de la variation, ayant contribué à élargir le périmètre de la sociolinguistique, investit progressivement différents domaines et branches de la linguistique et de la linguistique appliquée. Organisé en six sections (Aborder la variation, Sociolinguistique historique, Contact des langues, Études du français parlé, Oral et écrit, Acquisition et enseignement), cet ouvrage a pour objectif de présenter différentes études portant sur la variation en relation avec les travaux de Françoise Gadet mais également dans une perspective plus large.

Show Summary Details
Restricted access

2. De la variation en discours. L’apport de la réflexion sur le diaphasique (Philippe Hambye)

Extract

| 41 →

2

De la variation en discours

L’apport de la réflexion sur le diaphasique

Philippe HAMBYE

1. Introduction

L’histoire des relations entre sociolinguistique et analyse du discours est faite de convergences et de divergences. On pourrait penser a priori que la variation, en tant que propriété inhérente à la langue, figure en bonne place parmi les points de rencontre potentiels entre ces deux disciplines. Pourtant, dans le champ de l’analyse du discours, au sens large comme au sens étroit, le concept même de variation est rarement mobilisé, pour ne pas dire qu’il est complètement absent. Quant aux sociolinguistes qui s’intéressent explicitement à des faits de niveau discursif, ils tendent à traiter le discours simplement comme un niveau d’organisation maximal de la langue, en essayant autant que faire se peut de lui appliquer les démarches qui valent pour les niveaux inférieurs. On se trouve donc face à deux univers conceptuels relativement étanches.

J’aimerais montrer dans cette contribution que si la variation est le lieu d’un rendez-vous manqué entre sociolinguistes et analystes du discours, c’est avant tout en raison de la façon dont le concept de variation a été construit dans les approches dominantes de la sociolinguistique. En m’appuyant sur les réflexions menées sur ce sujet par Françoise Gadet depuis de nombreuses années, j’aimerais interroger cette conception de la variation et dès lors questionner la frontière qu’elle...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.