Show Less
Restricted access

La variation en question(s)

Hommages à Françoise Gadet

Series:

Edited By Henry Tyne, Mireille Bilger, Paul Cappeau and Emmanuelle Guerin

Cet ouvrage réunit des articles autour de différents questionnements que suscite la prise en compte de la variation en français aujourd’hui. Il apparaît plus que jamais que l’étude de la variation, ayant contribué à élargir le périmètre de la sociolinguistique, investit progressivement différents domaines et branches de la linguistique et de la linguistique appliquée. Organisé en six sections (Aborder la variation, Sociolinguistique historique, Contact des langues, Études du français parlé, Oral et écrit, Acquisition et enseignement), cet ouvrage a pour objectif de présenter différentes études portant sur la variation en relation avec les travaux de Françoise Gadet mais également dans une perspective plus large.

Show Summary Details
Restricted access

14. Variations phonétiques contemporaines : transparence et opacité dans le marché des langues globalisé. Du côté du FLE (Enrica Galazzi)

Extract

| 291 →

14

Variations phonétiques contemporaines : transparence et opacité dans le marché des langues globalisé

Du côté du FLE

Enrica GALAZZI

1. Variations et norme(s) de prononciation

De tout temps, les mots, messagers des cultures, ont voyagé d’une langue à l’autre sans se soucier des frontières géographiques (Walter 1997) ; souvent ils se sont tellement bien intégrés que les locuteurs non avertis n’ont plus conscience de leur origine « étrangère ». La mobilité des mots, tout comme la mobilité des individus, s’est accrue dans notre monde globalisé qui multiplie et accélère les contacts. Par ailleurs, le multilinguisme sociétal est une réalité sonore qui nous enveloppe et dont on ne saurait faire abstraction au nom d’un idéal de langue nationale « pure ».

Les phénomènes engendrés par le multilinguisme dans notre société, tout particulièrement en milieu urbain, constituent un des centres d’intérêt majeurs de la sociolinguistique contemporaine (Gadet 1996 ; Gadet & Ludwig 2015). En effet, il suffit de se promener dans les rues, dans les transports publics, dans les marchés, etc. pour être plongé dans un bruissement inhabituel qui crée une sorte de dépaysement sonore et d’étrangeté auxquels les linguistes prêtent leur oreille attentive1.

Sous l’impulsion du contact des langues et par l’ouverture à la francophonie planétaire, le français parlé change et paraît souvent bien...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.