Show Less
Restricted access

1866, une querelle d'Allemands?

Perceptions croisées et mémoire(s) d’un moment clé de l’histoire européenne

Series:

Edited By Jean-Noël Grandhomme

De juin à août 1866, une guerre fratricide (Deutscher Krieg ou Deutscher Bruderkrieg) oppose l’Empire d’Autriche, suivi par la plus grande partie de la Confédération germanique, au royaume de Prusse, allié à une quinzaine de petits États allemands et au royaume d’Italie. Étape décisive de l’unification de l’Allemagne, parachevée par la guerre contre la France en 1870, le conflit de 1866 est lourd de conséquences pour la suite de l’histoire européenne. On le présente souvent comme le triomphe d’une Allemagne protestante marquée par le militarisme et l’autoritarisme d’une Prusse agressive et expansionniste sur une germanité méridionale catholique, censée davantage cultiver le goût des arts que celui des armes. Cette vision simpliste a cependant fait l’objet de multiples révisions. En même temps, ce conflit forme une partie intégrante du processus d’unification de l’Italie.

Après avoir retracé les faits, sans doute pour la première fois de manière aussi détaillée en français, cet ouvrage s’intéresse à la perception des événements par les puissances européennes, mais aussi par les acteurs et spectateurs locaux, ainsi qu’à ses multiples conséquences proches ou lointaines, abordant finalement la mémoire de cette guerre.

Show Summary Details
Restricted access

1. La Mémoire de la bataille de Custoza en Italie (Hubert Heyriès)

Extract

1. La Mémoire de la bataille de Custoza en Italie

Hubert Heyriès

Si Sadowa fut un coup de tonnerre en Europe, Custoza fut un coup de tonnerre en Italie. Rien ne prédisposait en effet cette petite commune de Vénétie, près du Mincio, perchée au sommet d’une colline morainique du lac de Garde et à quelques kilomètres à l’ouest de Vérone, à devenir le théâtre de deux défaites militaires italiennes contre l’Autriche : les 23-25 juillet 1848 et le 24 juin 1866.

La défaite du 24 juin 1866 marqua sans doute le plus les esprits et eut des incidences majeures sur le déroulement de la guerre qui opposa d’un côté l’Italie et la Prusse et de l’autre l’Autriche. Cette guerre austro-italienne, appelée troisième guerre d’indépendance par les Italiens, dura du 20 juin au 3 octobre 1866, mais intéressa les chercheurs bien moins que les deux précédentes guerres entre les deux pays, en 1848-1849 et en 1859. À titre de comparaison, si la guerre de 1848-1849 généra 130 études de diverse nature, la bataille de Custoza de 1866 n’en suscita qu’une trentaine jusqu’à la Seconde Guerre mondiale1, et une quinzaine de 1945 à 2016. Alors comment expliquer ce manque d’intérêt mémoriel ? Fut-il d’une même intensité de 1866 à nos jours ?

Il n’est pas facile d’apporter des éléments de réponse. Toutefois, la presse, les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.