Show Less

L’Europe en quête d’Européens

Pour un nouveau rapport entre Bruxelles et les nations

Series:

Gérard Bouchard

Plaidoyer en faveur de l’Union européenne, ce livre critique néanmoins certains choix culturels qu’elle a faits lors de sa fondation et qui entravent aujourd’hui son intégration. Elle doit rebâtir ses fondements symboliques et redéfinir sa relation avec les nations (à ne pas confondre avec les États). Les orientations culturelles qu’elle a privilégiées à sa naissance lui ont permis de connaître un essor rapide, mais faute de les réviser à temps, elles sont devenues dysfonctionnelles. Or, les tentatives qu’elle a faites ultérieurement pour se donner de nouveaux mythes et une identité continentale ont échoué. Par ailleurs, les leaders de l’Union se sont toujours méfiés des nations et des nationalismes, accusés d’avoir provoqué les horreurs des deux guerres mondiales. Ils ont donc voulu les contourner en instituant une gouvernance par le haut d’où a résulté un déficit démocratique.

L’Union devra désormais s’employer à se réconcilier avec les nations, en les réhabilitant, et à tirer profit de leurs ressources symboliques pour se doter de mythes ayant une résonance à la fois nationale et européenne.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract

Cette recherche a été conduite dans le cadre des travaux de la Chaire de recherche du Canada sur les imaginaires collectifs, dont je suis le titulaire. Elle a bénéficié aussi de la collaboration du CRIDAQ (Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité, basé à l’Université du Québec à Montréal). J’exprime ma gratitude à l’endroit de l’Université du Québec à Chicoutimi et de la Fondation de l’Université du Québec à Chicoutimi pour leur généreuse assistance financière. Je suis reconnaissant à Catherine Audet pour son soutien technique de même qu’à Alain Roy, Jean-François Lessard et Monique Fournier pour leur assistance professionnelle. Je dois beaucoup aussi aux échanges que j’ai eus avec divers chercheurs (Justine Lacroix, Yves Bertoncini, Peter A. Hall, Peter Gourevitch, etc.). Enfin, des versions initiales du manuscrit ont pu être améliorées grâce aux précieuses observations de Geneviève Nootens, Michel Seymour, George Ross, Alain-G. Gagnon et aux participants à un colloque organisé en mars 2016 à l’Université du Québec à Montréal. Ma gratitude s’étend à tous ceux et celles qui ont bien voulu commenter mes analyses dans le cadre de nombreux séminaires et conférences, notamment auprès du groupe «  Successful Societies  » du Canadian Institute for Advanced Research.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.