Show Less

L’Europe en quête d’Européens

Pour un nouveau rapport entre Bruxelles et les nations

Series:

Gérard Bouchard

Plaidoyer en faveur de l’Union européenne, ce livre critique néanmoins certains choix culturels qu’elle a faits lors de sa fondation et qui entravent aujourd’hui son intégration. Elle doit rebâtir ses fondements symboliques et redéfinir sa relation avec les nations (à ne pas confondre avec les États). Les orientations culturelles qu’elle a privilégiées à sa naissance lui ont permis de connaître un essor rapide, mais faute de les réviser à temps, elles sont devenues dysfonctionnelles. Or, les tentatives qu’elle a faites ultérieurement pour se donner de nouveaux mythes et une identité continentale ont échoué. Par ailleurs, les leaders de l’Union se sont toujours méfiés des nations et des nationalismes, accusés d’avoir provoqué les horreurs des deux guerres mondiales. Ils ont donc voulu les contourner en instituant une gouvernance par le haut d’où a résulté un déficit démocratique.

L’Union devra désormais s’employer à se réconcilier avec les nations, en les réhabilitant, et à tirer profit de leurs ressources symboliques pour se doter de mythes ayant une résonance à la fois nationale et européenne.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 3: La nation en garde à vue

Extract

chapitre 3 La nation en garde à vue À propos des choix et des mythes fondateurs devenus largement inopérants, il serait donc impropre de parler d’erreurs. Encore une fois, ils faisaient écho à la conjoncture et aux angoisses de l’après-guerre, ils s’accordaient avec les urgences et les perceptions dominantes du moment. Cela dit, on ne peut s’empêcher d’établir, comme je l’ai fait dans le chapitre précédent, des liens ou des rapprochements entre ces orientations et les difficultés auxquelles l’UE est actuellement confrontée. Il serait excessif de voir là des causalités formelles dont la démonstration échappe de toute façon à l’analyse qualitative, mais il y a assurément plus qu’un jeu de coïncidences. La notion de corrélation semble ici convenir pour désigner un ensemble de symétries et de concordances ou convergences significatives qui fondent ce que j’appellerai des filiations, mais des filiations étroites. Cette position prudente tient au fait qu’au- delà de la culture, bien d’autres facteurs sont intervenus qui ont pesé eux aussi sur le devenir de l’UE. On a donc affaire ici à une dynamique complexe, pluridimensionnelle, dont les trames s’enchevêtrent d’une manière imprévisible. Et encore une fois, le fait de centrer l’analyse sur la trame symbolique ne réduit en rien le poids des autres trames. Parmi les filiations qui viennent d’être évoquées, celle qui m’intéresse tout particulièrement concerne la marginalisation des nations ou des cultures nationales (à ne pas confondre avec...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.