Show Less
Restricted access

Prépositions et rection verbale

Étude des prépositions «avec, contre, en, par, parmi, pour»

Series:

Edited By Jean-Jacques Franckel, Fumitake Ashino and Denis Paillard

Cet ouvrage étudie une série de prépositions du français (avec, contre, par, parmi, en et pour) dont la caractéristique commune est d’introduire un terme (Y) constituant un mode d’appréhension particulier du terme (X) avec lequel ces prépositions établissent une relation (X prép Y), et dont un grand nombre d’emplois sont liés à la rection verbale.

L’originalité de ce livre tient essentiellement en trois points : les six prépositions étudiées forment un groupe de prépositions qui ont des propriétés communes ; chacune est définie par une identité sémantique postulée en jeu dans tous ses emplois ; la grande diversité de ces emplois peut être décrite comme se déployant sur différents plans réguliers de variation qui traversent toutes les prépositions.

Ce cadre méthodologique confère une unité à l’ensemble de l’ouvrage, tout en permettant une lecture autonome par chapitres analysant chaque préposition. L’intérêt est donc tout à la fois théorique et méthodologique,par la mise en place d’un étagement de plans de variations, et didactique. Les emplois qui posent souvent problème à l’apprentissage du français comme langue étrangère trouveront ici un éclairage inédit particulièrement précieux.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 3. La préposition avec

Extract

| 31 →

CHAPITRE 3

La préposition avec

1. État des lieux

1.1. Les travaux antérieurs

La préposition avec a fait l’objet de nombreux travaux. Ci-dessous nous présentons brièvement ceux de trois auteurs qui, dans des perspectives différentes : sémantique cognitive (P. Cadiot), sémantique formelle (A. Mari), approche syntactico-sémantique (I. Choi-Jonin) ont proposé une hypothèse générale sur avec. Dans la bibliographie figurant à la fin du chapitre nous mentionnons d’autres travaux qui traitent d’un aspect particulier de avec.

P. Cadiot a consacré deux articles (1991, 1997) à avec dans une perspective de sémantique cognitive. Nous reprenons ici la caractérisation d’ensemble qu’il propose dans son article de 1997 :

La valeur générale de avec se spécifie comme suit : être incident à une représentation autonome ou ‘saturée’ – ayant les caractéristiques d’un procès cognitivement ou discursivement pertinent ou agréé. Pour qu’avec soit à sa place il faut en quelque sorte qu’un procès ou un acte illocutoire soient envisagés du point de vue de leur incomplétude. Le problème est donc de le compléter sur un mode intégratif. Ce, bien sûr, à des niveaux variés, échelonnés, ce qui explique la variété des types (p. 154).

Et concernant la valeur instructionnelle de avec, il écrit :

Je m’aventurerais à suggérer que c’est de créer, par une...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.