Show Less

De la violence et des femmes / De la violencia y de las mujeres

Espagne, 1808–1918 / España, 1808–1918

Series:

Edited By Marie-Linda Ortega and Sylvie Turc-Zinopoulos

Tout au long du XIXe siècle, l'Espagne valorise l'image de la femme « ange du foyer » qui veille au bien-être des siens et qui a donné lieu à une longue liste de femmes représentées essentiellement comme victimes des violences. À l’opposé de ce stéréotype, cet ouvrage montre que, face à la violence des guerres et aux conflits socio-politiques qui se succèdent de 1808 à 1918, les Espagnoles s’engagent, à travers des activités caritatives ou par leurs écrits, militent, défendent leurs droits, en ayant parfois recours elles-mêmes à la violence, quand elles ne se transforment pas en criminelles. Les douze contributions de ce volume (six en français et six en espagnol) étudient les représentations littéraires, journalistiques et iconographiques qui sont données de ces femmes et les usages qui en sont faits, non sans réserver une place à la réflexion des femmes sur la violence.

A lo largo del siglo XIX, España valora la imagen de la mujer «ángel del hogar», que vela por el bienestar de los suyos y que dio lugar a una retahíla de mujeres principalmente representadas como víctimas de las violencias. En contra de tal estereotipo, este libro muestra que ante la violencia de las guerras y los conflictos sociopolíticos que se suceden de 1808 a 1918, las españolas se comprometen en la caridad activa o por sus escritos, militan, defienden sus derechos recurriendo a veces a la violencia, cuando no se convierten en criminales. Las doce contribuciones de este volumen (seis en español y seis en francés) estudian las representaciones literarias, periódicas e iconográficas de estas mujeres así como los usos que se hacen de ellas, no sin dedicar un espacio a la reflexión de las mujeres sobre la violencia.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

I. Violence des femmes en politique / Violencia de las mujeres en política

Extract

I VIolence des femmes en polItIque VIolencIa de las mujeres en polítIca De Lavapiés a Marineda El uso de la violencia en la protesta de las cigarreras (1830-1908) Gloria Espigado tocino Universidad de Cádiz Résumé Malgré la caractérisation de la politique comme sujet essentiellement masculin, avec la force comme recours le plus fréquent pour résoudre les querelles dans la vie institutionnelle agitée de l’Espagne du xixe siècle, les Espagnoles firent également usage d’une gamme variée de confrontations violentes, mettant entre parenthèses leur prétendue « nature » construite sur le modèle culturel de la maternité et du pacifisme. Dans leurs actions destinées à la préservation de l’économie morale de la communauté, dans leurs protestations pour défendre leurs droits comme travailleuses, dans la réaffirmation de leur alignement idéologique et partisan, elles recoururent à la force s’exposant non seulement à la répression policière mais aussi à la condamnation générale de l’opinion publique. Cet article proposera un aperçu de quelques exemples de ces actes de violence politique féminine, afin de caractériser les causes qui les suscitèrent et d’apprécier la manière dont elles furent perçues dans leur contexte. Resumen Pese a la caracterización de la política como un asunto netamente masculino, donde la fuerza resulta ser el recurso más frecuente para dirimir las disputas en la agitada vida institucional española del xix, las españolas, sin embargo,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.