Show Less
Restricted access

Approches plurielles du nom sans déterminant

Distributions, interprétations, fonctions

Series:

Edited By Paula Prescod

Réunir des approches plurielles permettant d’analyser les distributions, interprétations et fonctions des noms sans déterminant, tel est l’objet de cet ouvrage. Son originalité réside dans la volonté d’interroger des problématiques liées au caractère composite de la non-actualisation de l’article dans divers contextes et au travers de différentes langues. Se côtoient donc ici des analyses sémantiques et des considérations syntaxiques sans se passer des perspectives constructionnelles, énonciatives ou pragmatiques. Le choix de réunir des contributions qui adoptent diverses perspectives théoriques est guidé par la diversité des résultats escomptés quant aux fonctions des noms sans déterminant mais aussi par la pluralité des appréciations de ce phénomène linguistique tant du point de vue distributionnel qu’interprétatif.

L’unité de l’ouvrage tient à l’attention portée à la nécessité de faire émerger des terrains d’interaction et d’ouvrir de nouveaux chantiers de recherche pour des langues dont les distributions et les valeurs des noms avec ou sans déterminant sont relativement bien documentées – comme l’anglais, l’arabe classique, le chinois, le français, le grec, l’italien et le japonais – mais également pour des langues qui le sont moins, comme l’arabe tunisien, le créole à base française de Guyane, le créole à base anglaise de St-Vincent-et-les-Grenadines.

Show Summary Details
Restricted access

Le pouvoir brut du nom sans déterminant en créole vincentien (Paula Prescod)

Extract

Le pouvoir brut du nom sans déterminant en créole vincentien

Paula Prescod

Université de Picardie Jules Verne

Résumé : Cette étude sur les noms sans déterminant observés dans le créole de St-Vincent-et-les-Grenadines prétend contribuer à une meilleure appréciation d’un phénomène linguistique général d’actualisation de noms sans article. Ce phénomène est observable dans de nombreux systèmes linguistiques qui ont, par ailleurs, un article défini ou un article indéfini ou les deux. Notre approche descriptive vise à rapprocher les facteurs sémantiques et pragmatiques des choix syntaxiques qu’opère le locuteur dans le domaine de la non-détermination catégorielle du syntagme nominal. Nous démontrons que l’absence de déterminant ne dénude pas le pouvoir identificatoire du nom. Au contraire, les syntagmes nominaux sans déterminant ont cette particularité d’être pré-pensés, connus, prévisibles ou facilement repérables. Leur emploi met en évidence la conscience du locuteur vis-à-vis du degré de familiarité qu’entretient son interlocuteur avec les référents, ce qui permet à ce dernier de les identifier. L’échelle d’identifiabilité proposée prend en compte le degré du potentiel à signifier du nom sans déterminant.

Mots-clés : généricité, référence spécifique, familiarité, identifiabilité, créole, pouvoir brut

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.