Show Less
Restricted access

Le lobbying en France

Invention et normalisation d’une pratique politique

Series:

Guillaume Courty

Cet ouvrage, résultat de quinze années d’enquêtes, aborde aussi bien la formation des lobbyistes que les scandales médiatisés. Il souhaite, en cinq temps, dépassionner le débat en apportant des réponses aux questions que se posent les journalistes, les hommes politiques ou les citoyens : « combien sont-ils ? », « sont-ils influents ? », etc.

Les cinq temps de l’ouvrage suivent la progression de l’invention du lobbying en France. Le premier revient sur la fabrication d’un problème autour du lobbying dans la vie politique française et explique comment l’équation lobbying/corruption a été inventée. Le deuxième temps permet de comprendre comment les français ont été amenés à parler d’histoires de lobbying alors que le mot ne renvoyait qu’à des phénomènes américains avant les années 1950. Cette conversion ne signifie pas que le lobbying soit admis. Au contraire, le plus souvent, il irrite, énerve et alimente la critique du système politique.

Les troisième et quatrième temps portent sur les lobbyistes eux-mêmes et présentent les résultats obtenus grâce aux enquêtes menées sur 717 lobbyistes et 155 cabinets conseil. Cette approche permet de comprendre comment le lobbying est devenu un marché dans la vie politique et comment ces professionnels se concurrencent et s’opposent. Enfin, le dernier temps se confronte à la question la plus difficile : en quoi les lobbyistes sont-ils influents ?

À l’heure où la France se dote de la première loi se donnant comme objectif de réguler le lobbying, cet ouvrage apporte un éclairage nouveau sur ce phénomène qui n’a, à ce jour, jamais fait l’objet de telles enquêtes.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre IV. La représentation des intérêts ou comment faire carrière comme lobbyiste

Extract

Chapitre IV

La représentation des intérêts ou comment faire carrière comme lobbyiste

« Le lobbying, c’est un métier. Il ne faut pas en avoir peur, ce n’est pas une honte, c’est du professionnalisme. »

Bernard Lapasset, ancien président de la Fédération française de rugby, Sud Ouest, 7 septembre 2013.

Les révolutions provoquées par le lobbying ont concerné notre langue et notre imaginaire tout en créant un marché. L’institutionnalisation de ce lobbying du xxie siècle n’en est pas pour autant encore complètement cernée. Il manque une dimension fondamentale : le rôle du lobbying dans le champ du pouvoir. Ce chapitre sera consacré au rôle traditionnel de représentant d’intérêts qui existait avant l’invention du lobbying. À partir des années 1970, on a assisté à une reconfiguration du système de représentation des intérêts au sein du champ du pouvoir. Cet ancien poste de représentant d’intérêts est devenu la version officielle du métier de lobbyiste. Il s’inscrit désormais dans un nouvel espace des possibles professionnels, qui inaugure finalement une nouvelle façon de faire vivre la politique.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.