Show Less
Restricted access

Le doctorat en France : mode(s) d'emploi

Edited By Catherine Schnedecker and Angelina Aleksandrova

Initiative inédite, motivée par l’expression des attentes et besoins concrets des doctorants, cet ouvrage s’est fixé comme objectif de donner aux doctorants en sciences humaines et sociales de fin de 1ère année (et au-delà), un ensemble construit d’outils transversaux, théoriques, méthodologiques et techniques, destinés à faciliter leur parcours doctoral. Il aborde les points-clés du doctorat, des plus connus (écriture scientifique, connaissance institutionnelle) aux moins abordés (la gestion du temps, du stress, de l’image de soi, de l’isolement) en passant par les plus indispensables (exploitation de logiciels de traitement de documents, modalités de travail collaboratif, insertion professionnelle).

Show Summary Details
Restricted access

Objectivité scientifique et positionnement d’auteur (Francis Grossmann)

Extract

Objectivité scientifique et positionnement d’auteur

Francis Grossmann

Objectivité ne signifie pas impartialité mais universalité.

(Raymond Aron, Introduction à la philosophie de l’histoire)

1. Introduction

Tout jeune chercheur impliqué dans une recherche destinée à être communiquée à d’autres, que ce soit avant, pendant ou après le doctorat, endosse à un moment donné de son parcours un rôle d’auteur scientifique. Cette place nouvelle n’est pas facile à occuper, en raison de la double contrainte qu’elle provoque. Être auteur, dans les représentations collectives, c’est imprimer sa marque ou son style, et donc faire preuve de personnalité, sinon d’originalité ; mais être scientifique, c’est plutôt, selon l’image qu’on s’en fait généralement, faire preuve d’objectivité, ce qui dans les représentations sociales implique une suspension du jugement, avec comme corrélat une forme d’effacement énonciatif : l’auteur scientifique devrait, selon la formule, laisser les faits parler d’eux-mêmes, plutôt que d’exprimer son propre point de vue. Si de nombreux travaux (Rinck (2010) pour une synthèse) ont permis de montrer que la mise entre parenthèses de toute subjectivité dans les textes scientifiques relevait du mythe, il reste néanmoins difficile pour l’apprenti chercheur d’affirmer un positionnement propre en respectant les conventions de l’écriture scientifique, d’ailleurs loin d’être homogènes d’une discipline à l’autre (et même d’un auteur à l’autre). Dans ce qui suit, nous nous efforçons de préciser d’abord la nature de ce que l’on nomme objectivité scientifique, puis...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.