Show Less
Restricted access

Recherche et traduction

Une vision engagée de la traduction

Series:

Edited By Florence Xiangyun Zhang and Keling Wei

Dans le domaine des sciences humaines, un grand nombre de traductions sont réalisées par des chercheurs spécialisés, soit par nécessité, soit par intérêt. Mais ces travaux de traduction sont souvent effectués d’une manière « automatique », sans que des considérations systématiques soient menées sur les liens complexes et problématiques qu’entretiennent l’acte de la traduction et celui de la recherche. Lors du colloque international qui s’est tenu à l’Université Renmin de Chine (Beijing, 2015) et portant le même titre que le présent ouvrage, les participants ont souhaité se concentrer sur ces questions jusqu’alors négligées.

Ce volume réunit des articles qui étudient la vision critique du chercheur sur la traduction. Qu’elles traitent de textes anciens ou récents, théoriques ou littéraires, quelle que soit la langue étudiée, les contributions tentent de porter un regard attentif sur ces rapports profonds, inhérents, mais peu visibles, entre la recherche et la traduction. Mettant en lumière certains traits caractéristiques de la recherche, les articles soulignent le travail de questionnement, de remise en cause, de prise de risque, de critique, d’innovation et de transmission effectué consciencieusement par le traducteur.

Show Summary Details
Restricted access

Esthétique de la traduction : sourcier ou cibliste ? (Jean-René Ladmiral)

Extract

Esthétique de la traduction : sourcier ou cibliste ?1

Jean-René Ladmiral

« Tous les arguments contre la traduction se résument en un seul : elle n’est pas l’original. »

Georges Mounin

Abstract : Translation is a topic of research in the full sense of the term, with all the uncertainties and epistemological implications that it entails. An aesthetics of translation goes far beyond a literary aesthetics of literary translation. There is an aesthetical aspect to all writing in translation, whatever the type of original text involved. Furthermore, the aesthetics of translation undermines any objectivism that tends to minimize the work of the translator as a subject. This comes down to the tendency of giving in to the temptation of literalism, which is specific to sourcerers, who are committed to the signifier of the source language, while the targeteers’ approach implies focusing on the text (to be translated) and accepting that we must resign ourselves to the loss of the source language in order to better meet the requirements of the target language and allow for a good reception of the translation.

Mots clés : épistémologie, traductologie, critique, esthétique

Remarques épistémologiques

Prenant au sérieux, et même « à la lettre », l’intitulé du colloque « Recherche et traduction », j’entends proposer quelque cinq remarques à caractère modestement épistémologique sur la relation entre « recherche et traduction ». C’est une façon de thématiser explicitement les éléments←203 | 204→ « m...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.