Show Less
Restricted access

La domination comme expérience européenne et américaine à l'époque moderne

Series:

Edited By David Chaunu and Séverin Duc

Issus d’un colloque organisé en Sorbonne en juin 2017, les articles publiés dans cet ouvrage interrogent les imaginaires et les pratiques de la domination politique à l’époque moderne. (Re)conquêtes, révoltes, révolutions, répressions, crises de régime, expansion coloniale sont l’objet de cet ouvrage et sont envisagés comme autant d’épreuves pour les sociétés modernes, confrontées au risque de leur anéantissement et à la nécessité de leur réinvention. Ce volume propose d’étudier ces moments à la lumière des acquis récents de l’histoire politique et sociale, en interrogeant les processus de domination dans l’Europe moderne et ses prolongements ultramarins par-delà l’Atlantique.

Show Summary Details
Restricted access

Conserver la domination aux frontières en temps difficiles. Les expériences espagnoles dans le préside d’Oran et de Mers el-Kébir à la fin du XVIIe siècle (Antoine Sénéchal)

Extract

← 52 | 53 →

Conserver la domination aux frontières en temps difficiles

Les expériences espagnoles dans le préside d’Oran et de Mers el-Kébir à la fin du XVIIe siècle

Antoine SÉNÉCHAL

EHESS, Mondes américains (UMR 8168), CRBC Casa de Velázquez – EHEHI ORCID : 0000-0002-0493-9467

La frontière nord-africaine : une histoire alternative des expansions européennes des temps modernes

Bien qu’étant leur étape initiale et leur phase de laboratoire, la frontière nord-africaine resta le parent pauvre des expansions ultramarines européennes des Temps modernes. Cette frontière ne connut pas de résultats aussi probants et aussi valorisants qu’en Amérique ou qu’en Asie ; l’Histoire se souvenant surtout de la déliquescence rapide ou de l’aspect inachevé des rares établissements européens, essentiellement ibériques1. « Frontière ← 53 | 54 → oubliée2 », sa marginalisation aurait été davantage la conséquence du jeu des mémoires qu’un fait réel. Des expériences de domination européennes s’y manifestèrent sous des formes originales, à cause d’importantes résistances de la part des sociétés, des pouvoirs et de l’environnement du Maghreb. L’Afrique du Nord demeurait ainsi une frontière globalement hermétique aux ambitions hégémoniques européennes, malgré les percées commerciales des puissances anglaise, néerlandaise et française depuis le tournant des XVIe et XVIIe siècles.

L’existence d’une « grande divergence » méditerranéenne entre le monde...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.