Show Less
Restricted access

La domination comme expérience européenne et américaine à l'époque moderne

Series:

Edited By David Chaunu and Séverin Duc

Issus d’un colloque organisé en Sorbonne en juin 2017, les articles publiés dans cet ouvrage interrogent les imaginaires et les pratiques de la domination politique à l’époque moderne. (Re)conquêtes, révoltes, révolutions, répressions, crises de régime, expansion coloniale sont l’objet de cet ouvrage et sont envisagés comme autant d’épreuves pour les sociétés modernes, confrontées au risque de leur anéantissement et à la nécessité de leur réinvention. Ce volume propose d’étudier ces moments à la lumière des acquis récents de l’histoire politique et sociale, en interrogeant les processus de domination dans l’Europe moderne et ses prolongements ultramarins par-delà l’Atlantique.

Show Summary Details
Restricted access

La médiation comme outil de domination. La collaboration de la Couronne espagnole avec les Incas de Cuzco (Pérou, XVIe siècle) (Loann Berens)

Extract

← 168 | 169 →

La médiation comme outil de domination

La collaboration de la Couronne espagnole avec les Incas de Cuzco (Pérou, XVIe siècle)

Loann BERENS

École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez) CLEA, Sorbonne Université

La conquête du Pérou a longtemps été donnée pour achevée avec la capture de l’Inca Atahualpa à Cajamarca en 1532. Depuis quelques années, les spécialistes l’abordent comme un processus long, s’étendant jusqu’aux années 1550, voire aux années 1570, mais également comme un processus complexe et chaotique, impliquant une multiplicité d’acteurs européens et indigènes1. Le Pérou2 de cette époque est en effet caractérisé par une forte instabilité politique et sociale. Cette instabilité n’est pas propre au territoire, comme on l’a souvent déclaré3. Mais, indéniablement, elle est plus marquée qu’ailleurs : durant ces années, guerres civiles et rébellions s’enchaînent. C’est d’abord la guerre fratricide opposant les Incas Huascar et Atahualpa, puis les soutiens du premier et les généraux du second lorsque l’arrivée des Espagnols provoque la reprise du conflit et en modifie le dénouement4. ← 169 | 170 → Ensuite, ce sont les guerres entre pizarristes et almagristes. Suit la rébellion de Gonzalo Pizarro et des encomenderos contre la Couronne, en réaction aux Lois nouvelles de 1542. Les années 1550 voient les révoltes de don Sebastián...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.