Show Less
Restricted access

La domination comme expérience européenne et américaine à l'époque moderne

Series:

Edited By David Chaunu and Séverin Duc

Issus d’un colloque organisé en Sorbonne en juin 2017, les articles publiés dans cet ouvrage interrogent les imaginaires et les pratiques de la domination politique à l’époque moderne. (Re)conquêtes, révoltes, révolutions, répressions, crises de régime, expansion coloniale sont l’objet de cet ouvrage et sont envisagés comme autant d’épreuves pour les sociétés modernes, confrontées au risque de leur anéantissement et à la nécessité de leur réinvention. Ce volume propose d’étudier ces moments à la lumière des acquis récents de l’histoire politique et sociale, en interrogeant les processus de domination dans l’Europe moderne et ses prolongements ultramarins par-delà l’Atlantique.

Show Summary Details
Restricted access

Conquête et domination anglaises en Amérique du Nord. De l’Amérique de papier du XVIIe siècle à la Révolution américaine (Bertrand Van Ruymbeke)

Extract

← 186 | 187 →

Conquête et domination anglaises en Amérique du Nord

De l’Amérique de papier du XVIIe siècle à la Révolution américaine

Bertrand VAN RUYMBEKE

Université Paris 8 Institut Universitaire de France

L’objet de cette contribution est de dresser un panorama de la colonisation anglaise de l’Amérique du Nord à partir des thèmes de domination et de conquête, sous leurs multiples aspects, et de la résistance à celles-ci. Nous partirons d’un texte de Jefferson de 1774, puis remonterons le temps aux colonies à propriétaires de la fin du XVIIe siècle, dénoncées dans ce même texte de 1774, puis du rejet de la politique impériale de Jacques II en 1689, enfin nous couvrirons le XVIIIe siècle pour revenir à notre point de départ, la Révolution américaine. Notre intention est de montrer que la colonisation anglaise en Amérique du Nord est le fruit d’un jeu complexe de tentatives de dominations, tout en étant une réelle conquête, et que les colons rejetèrent violemment toute forme de domination fiscale, législative, administrative et militaire au lendemain de la victoire de 1763, précisément parce que cette domination était nouvelle. À l’inverse, les dominations, déportations et spoliations des Amérindiens et des esclaves africains, sans oublier les engagés et forçats britanniques et irlandais tout comme les Acadiens, furent bien réelles et les colons...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.