Show Less
Restricted access

La domination comme expérience européenne et américaine à l'époque moderne

Series:

Edited By David Chaunu and Séverin Duc

Issus d’un colloque organisé en Sorbonne en juin 2017, les articles publiés dans cet ouvrage interrogent les imaginaires et les pratiques de la domination politique à l’époque moderne. (Re)conquêtes, révoltes, révolutions, répressions, crises de régime, expansion coloniale sont l’objet de cet ouvrage et sont envisagés comme autant d’épreuves pour les sociétés modernes, confrontées au risque de leur anéantissement et à la nécessité de leur réinvention. Ce volume propose d’étudier ces moments à la lumière des acquis récents de l’histoire politique et sociale, en interrogeant les processus de domination dans l’Europe moderne et ses prolongements ultramarins par-delà l’Atlantique.

Show Summary Details
Restricted access

La création du « cacique ». Un outil de domination coloniale dans les Indes occidentales (XVIe siècle) ? (Louise Bénat-Tachot)

Extract

← 202 | 203 →

La création du « cacique »

Un outil de domination coloniale dans les Indes occidentales (XVIe siècle) ?

Louise BÉNAT-TACHOT

Sorbonne Université

Réfléchir aux processus d’expansion comme expérience de domination depuis et par l’Europe et dont il s’agirait de faire une sorte d’archéologie trouve dans l’histoire de la péninsule ibérique en général et de l’Espagne en particulier un territoire particulièrement fécond dès la fin du XVe siècle. L’Espagne a une histoire péninsulaire qui se fonde sur un principe de « reconquête » territoriale qui s’étend sur sept siècles, et comme le faisait observer López de Gómara en prologue à son Histoire des Indes : « Dieu a voulu que les Indes soient découvertes sous votre règne et pour vos vassaux […] la conquête des Indiens a commencé, une fois finie celle des Maures, pour que toujours les Espagnols guerroient contre les infidèles »1. Il y aurait une sorte de destin providentiel dans cette expansion et cette dynamique de domination à vocation universelle. Il s’agit évidemment là d’une construction idéologique et téléologique possible en 1552, date de la chronique que je viens de citer, mais nullement du projet initial de Christophe Colomb qui comme on le sait cherchait à atteindre les contreforts de l’Asie, à l’instar des Portugais et en rivalité avec eux. S’il y a eu une expérience coloniale américaine,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.