Show Less
Restricted access

La sémantique des possibles argumentatifs

Génération et (re)construction discursive du sens linguistique

Series:

Olga Galatanu

L’ouvrage présente, argumente et illustre la sémantique des possibles argumentatifs, une théorie et un modèle de fonctionnement du sens linguistique à l’interface de ses deux formes de manifestation : la signification des expressions linguistiques, en particulier des mots, et le sens discursif, produit dans et par les occurrences de parole. Cette approche, que l’auteur construit depuis une vingtaine d’années et qui a été déjà investie dans de nombreuses recherches en analyse du discours et des (inter)actions verbales, s’inscrit à la fois dans la filiation des sémantiques argumentatives et dans celle des sémantiques du stéréotype, et adhère à la vision cognitiviste, expérientialiste du langage. Trois éléments polarisent dans l’ouvrage l’argumentation des apports de la théorie SPA et du modèle qu’elle habilite. Le premier pose l’hétérogénéité de la signification des mots et l’entrelacement argumentatif, d’une part, entre le noyau et l’ensemble ouvert de stéréotypes qui lui sont attachés, et, d’autre part, entre le mot et l’ensemble ouvert de ses potentialités de sens discursif. Le second concerne le potentiel du sens discursif qui déploie les significations des mots de confirmer et régénérer, ou de déconstruire et reconstruire ces significations. Le troisième est le cinétisme permanent du sens linguistique dans l’espace de rencontre des possibles argumentatifs de la signification et des déploiements discursifs de celle-ci. Le cinétisme sémantique est envisagé comme une réponse à l’injonction paradoxale du langage : contrainte du potentiel argumentatif des expressions linguistiques sur la construction du sens discursif et contrainte de celui-ci sur la (re)construction de la signification de ces expressions.

Show Summary Details
Restricted access

Introduction. Pour une sémantique des potentialités de sens linguistique

Extract

Introduction

Pour une sémantique des potentialités de sens linguistique

Théories et recherches en sémantique linguistique : interrogations et prises de position

Dans leur introduction au numéro 201 de la revue Langages intitulée « Pour une vision périphérique de la sémantique linguistique présente et à venir », Jacques François et Dirk Geeraerts (2016) formulent un certain nombre de questions relevant « d’une problématique sémantique plus vaste », susceptible d’inscrire des études linguistiques particulières, voire ponctuelles, dans un champ théorique qui prenne en compte des domaines « périphériques », d’interfaces1, et donc de remettre en cause « l’autonomie de la sémantique » (François & Geeraerts, 2016 : 6-7). Ce sont, selon les deux responsables du numéro, les questions que tout sémanticien devrait se poser, et ceci même si son objectif n’est pas de proposer une approche théorique, mais d’étudier un problème de sémantique bien délimité.

Je voudrais justement esquisser dans cette introduction les réponses que la SPA a essayé de donner à ces questions, même si elle ne les a pas vraiment formulées explicitement en amont de l’élaboration de ses postulats et principes.

Je vais donc reprendre ici les cinq questions formulées par les deux auteurs cités et inscrire à la suite de chacune, les réponses que la SPA a avancées depuis une vingtaine d’années, en élaborant et en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.