Show Less
Restricted access

Léo Hamon (1908-1993)

Series:

Edited By Gilles Le Béguec

Avocat, résistant, professeur agrégé des Facultés de droit, dirigeant politique, sénateur (1946-1954) puis député (1968-1969)… Le parcours de Léo Hamon est l’un des plus riches du XXe siècle, et peut-être l’un des plus révélateurs de son époque.

Cet ouvrage, issu d’un colloque tenu en décembre 2013, organisé par l’Institut Georges Pompidou, le Centre d’histoire de Sciences Po et la Fondation Charles de Gaulle, revient sur les différentes facettes de son parcours : des premiers engagements à gauche à la rencontre avec le gaullisme en passant par le MRP, du Conseil municipal de Paris à la Libération aux fonctions de porte-parole du Gouvernement sous Jacques Chaban-Delmas (1969-1972), du juriste praticien et commentateur de la pratique institutionnelle au défenseur d’une certaine approche des relations internationales.

Se dessine ainsi le portrait multiple d’une figure singulière. Le caractère de Léo Hamon est marqué par la diversité de ses centres d’intérêt, la fidélité à ses engagements et à ses idées, son extrême rigueur intellectuelle, sa curiosité et son ouverture d’esprit. Les communications ici rassemblées sont autant de points d’entrée sur une personnalité méconnue et fascinante.

Show Summary Details
Restricted access

Léo Hamon et les relations Est-Ouest (Emilia Robin)

Extract

← 156 | 157 →

Léo Hamon et les relations Est-Ouest

Emilia ROBIN

Institut Georges Pompidou

Comment agir sur le système de guerre froide quand on est un individu ? L’action personnelle peut-elle contribuer à la détente, voire à une forme de rapprochement entre systèmes ? Comment revendiquer son indépendance personnelle, politique, ou scientifique, dans un univers où dans les faits, dans les esprits, dans les représentations, tout semble devoir être lu de façon manichéenne, sous peine d’encourager la subversion, l’infiltration et, in fine, la fin du système que l’on défend dans une apocalypse possiblement nucléaire ? Dans cet univers de guerre froide, la trajectoire de Léo Hamon est à la fois singulière et emblématique : originaire de Russie où il était né, épris de démocratie à l’occidentale, il souhaite à la fois incarner et favoriser les contacts, la compréhension, sinon la détente entre les blocs.

Pour comprendre le rapport entre un homme et l’histoire en train de se faire, et faute de pouvoir étudier en détail quarante années d’activité en une dizaine de pages, l’on s’intéressera à trois moments représentatifs. Dans un premier temps, nous nous intéresserons aux années 1950, durant lesquelles les efforts de Léo Hamon pour surmonter la cassure stalinienne contribuent à recréer des réseaux entre la France et l’URSS. Les années 1970 sont ensuite le moment d’une désillusion face au système...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.